Les heureux élus des West WEB awards 2020
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 24/01/20 1:53 -- mis à jour le 26/01/20 10:55

L’édition 2020 des West Web Awards qui s'est déroulée au Quartz à Brest ce jeudi 23 janvier a mis en avant les talents bretons parmi une étonnante collection d'entrepreneurs et de créateurs les plus ingénieux et les plus audacieux. Parmi les innovations un code-barres pour les produits surgelés pour réduire l'emballage inventé par ECOMIAM. L'ondulateur hybride d'IMEON Energy pour produire son électricité. A voir aussi l'entreprise GWILEN qui transforme les sédiments qui bouchent nos ports ou nos abers en matériaux de construction.

La photo des lauréats (les deux rangs du haut) ne montre aucune femme mais il y a trois absentes, les trois nominées dans la catégorie Breton(ne) expat(e) de l'année. Pour une Bretonne doit-on s'expatrier en Amérique pour lancer une start-up ou arriver à un très haut niveau au sein d'une grande entreprise ? Rappelons aussi que dans les pays anglo-saxons comme le Canada, l'Australie et les Etats-Unis l'égalité des salaires entre hommes et femmes est respectée.

Les lauréats des huit catégories de l’édition 2020 sont les suivants :

- François Allet, pour son podcast Serial Entrepreneurs remporte le prix dans la catégorie Projet étudiant de l'année.

- Christophe Goasguen, pour Imeon Energy est le lauréat dans la catégorie Meilleure innovation de l’année .

- Daniel Sauvaget, pour le développement web d’Ecomiam dans la catégorie Meilleure transformation numérique de l’année

- Yann Santerre, pour Gwilen dans la catégorie Trophée des idées neuves.

- Meilleure croissance de l’année : Quentin Ory et Marine Bocabeille, pour les jouets recyclés des Minis Mondes.

- Anne-Sophie Le Bloas, dans la catégorie Breton expat de l'année. Originaire de Plabennec, elle a fondé à San Francisco l'entreprise RAVACAN. Sans oublier, en deuxième position, l'étonnante Valérie Beaulieu, qui vient de Brest et qui dirige aujourd'hui à Belmont, dans l'État du Washington, le plus grand groupe de la section USA de Microsoft avec un chiffre d'affaires de 7 milliards de dollars.

Ecotree et ses arbres cadeaux en vente sur le net, est le lauréat pour La meilleure équipe.

- David Godest, fondateur de Dolmen Technologies, a été élu le Breton digital de l’année. Son entreprise, qui numérise les relations entre petits commerces et clients, a réussi à lever 9 millions en 2019. Citant un proverbe de son père, paysan brittophone, qui lui disait en breton Sav abred, adsav buan "Lève-toi tôt et relève-toi vite", Godest a réussi à toucher une audience d'ingénieurs et de 'marquetteux'. "Je veux vivre en Bretagne et je veux créer des emplois en Bretagne", a déclaré David Godest sous les applaudissements du public (plusieurs centaines de personnes avaient fait le déplacement pour écouter et départager les candidats, avec le jury).

Ce qui m'importe avant tout c'est d'être le porte-parole à vous Bretonnes et Bretons, à vous qui vous levez tôt, à vous qui vous relevez quand vous avez des défis énormes face à vous et à vous les entrepreneurs, les banquiers, les industriels... ce que je veux vous dire ce soir c'est debout les Bretons, debout la Bretagne__David Godest

Le prix d'Honneur West Web Award a été attribué à Olivier Hersent fondateur de Actility. Basé à Lannion, Actility est le fleuron de l'industrie numérique bretonne avec un chiffre d'affaires de près de 13 millions d'euros. Cette entreprise exporte dans le monde entier ses technologies liées à l'internet des objets ou IoT (IoT pour Internet of Things).

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Laer-noz
2020-01-24 10:15:44
West Web Award ???
C'est pas que pour les Bretons?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.