Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
les habitants de Venise votent à 89% pour la résurrection de la République de Venise
Un référendum par internet, sans valeur légale, a révélé que les habitants de Venise et de sa région souhaitaient recréer une république de Venise indépendante. Quelque 89% des habitants de Venise
Philippe Argouarch pour ABP le 23/03/14 16:16

Un référendum par internet, sans valeur légale, a révélé que les habitants de Venise et de sa région souhaitaient recréer une république de Venise indépendante.

Quelque 89% des habitants de Venise et de sa région ont dit "oui" à une éventuelle indépendance de la Vénétie, lors d'un référendum en ligne sans valeur légale, selon les chiffres rendus publics ce vendredi 21 mars au soir à Trévise. Environ 3,8 millions d'électeurs étaient appelés à se prononcer depuis lundi sur internet sur une éventuelle indépendance de la Vénétie. Selon les chiffres (nord-est), 2.360.235 personnes ont participé au vote, soit 73% du corps électoral régional.

La république de Venise a existé pendant 1 100 ans entre 697 et 1797 et fut la première république des temps modernes et aussi le plus grand port du monde au Moyen-Age. C'était une république laïque.

Napoléon, le soit disant libérateur, fut en fait le fossoyeur de cette république, la divisant en deux et bradant une partie à l'Autriche et l'autre à sa république cisalpine fantoche. Napoléon entra à Venise le 17 octobre 1797 et ses soldats qui n'étaient que les pillards bien menés militairement, repartirent avec le tableau de Véronèse, les Noces de Cana, le quadrige de chevaux de bronze et tout un pillage méthodique. Le Bucentaure, véritable ½uvre d'art, fut brûlé pour en récupérer l'or. La flotte commerciale confisquée (volée) fut envoyée en France. Le premier empire fut la plus grande entreprise de pillage depuis la fin de l'empire romain.

En 1866, après la défait de l'Autriche par les Prussiens, Venise vota son rattachement à l'Italie. De toute évidence, ce n'est qu'une question de temps avant sa résurrection car on ne voit pas pourquoi on aurait une Croatie indépendante et pas une république de Venise.

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons