Les guides touristiques nouveaux sont arrivés. Un Petit Futé Bretagne pas si futé que cela

-- Media et Internet --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 30/11/08 13:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les guides touristiques nouveaux sont arrivés. Des crus honnêtes, des crus moyens et des crus à ne certainement pas acheter en ce qui concerne la Bretagne... comme « Le Petit Futé Bretagne 2008-2009 ».

— Le pire cru :

Bretagne, par Jean-Paul Labourdette, Brigitte Becaert, Dominique Auzias, Collectif, Anne-Sophie Haguet, publié par Petit Futé.

En effet c'est encore un guide « B4 = Bretagne à quatre départements ». On pouvait espérer qu'avec le temps les éditeurs ne publieraient plus de livres malhonnêtement titrés « Bretagne » ou « ...en Bretagne » quand il ne s'agit que de la région administrative Bretagne à 4 départements. Eh bien non, il y en a qui s'acharnent encore...

La carte B4 n'est pas non plus en couverture. Sa légende précise bien – honnêtement – Région Bretagne, mais pas la couverture, ce qui est malhonnête. Qui achèterait en effet un livre titré « Région Bretagne » ?

(voir le site) à la page de ce guide.

Quant au contenu, juste en passant, car le propos n'est pas d'en faire ici un commentaire exhaustif, on trouve par exemple, page 431 :
“Dol-de-Bretagne : Paul Féval ne l'aimait guère : « Dol est cette cité druidique où les épiciers raisonnables ont chassé les bardes fous. ...»
Est-ce bien la place pour rappeler un tel propos si subjectif ? Dans un guide supposé vous apporter des solutions d'hébergements pas chers... ?

Autre extrait du site : La nouvelle édition du guide Bretagne est cette année encore enrichie d'un dossier spécial sur les îles. On eût préféré un dossier Loire-Atlantique... Même si les adresses des îles sont intéressantes. Mais avec un gros bémol : la vie à l'heure solaire à Molène, signalée avec insistance, est loin d'être le fait de tous les îliens et surtout pas de la Penn ar Bed qui fait la liaison avec le continent. Mieux vaut oublier l'heure solaire pour ne pas rater le bateau de retour !

À vos stylos, rouges de préférence, et à vos claviers.

Parmi les autres guides que propose le Petit Futé, notons :

Guide du Mariage en Bretagne
“Véritable guide des couples en partance pour le mariage, le guide Mariage vous aide pas à pas à construire ce bel événement. Plus qu'un guide pratique, le Petit Futé Mariage (...) La Bretagne entière a été passée au peigne fin par notre auteur pour dénicher les bonnes adresses et ce, jusqu'en Loire-Atlantique. Étonnement...

Normandie
“La Normandie s'étend du Tréport au Mont Saint-Michel.” Sa partition en deux ne les effleure pas, tant mieux pour la Normandie...

Pays de la Loire
“Le Petit Futé a décidé pour cette année 2008 de faire un guide sur la région administrative des Pays de la Loire, regroupant ses 5 départements. De Nantes à la ville du Mans...” Ben voyons, avec le guide B4, ça s'impose, sinon où serait passée la Loire-Atlantique, à part seule ci-dessous ? ?

Loire-Atlantique
“Retrouver, de Pornic à Piriac-sur-Mer, en passant par Saint-Nazaire, d'étranges pierres laissées en héritage par un peuple vieux de 5.000 ans, puis de la Cité des Ducs de Bretagne à la vallée de l'Erdre (...), voilà un département qui n'a pas fini de surprendre”. Surprendre, c'est le moins que l'on puisse écrire ! En effet, les Bretons seront surpris – et exaspérés encore une fois – de ne pas le trouver avec les quatre autres départements bretons dans le guide improprement titré Bretagne...

Châteaux de la Loire
“Le guide Châteaux de la Loire traite tous les départements de la région Centre avec une partie du Maine-et-Loire, très riche en châteaux”. Un bon point : le Petit futé n'y a pas (encore ?) inclus le château des ducs de Bretagne à Nantes...


— Le cru moyen

Celui-ci est bâtard. Dans la table des matières, Nantes mais pas de Pornic... Il inclut donc Nantes et ignore totalement le Pays de Retz. Une carte douteuse en 4e de couverture. À l'intérieur, la même en plus grand. Plus aucun doute. Nantes est au coin inférieur droit... On croyait n'avoir jamais vu cela, surtout que c'est dans « Le Guide vert » de Michelin... Un guide qui a une longue réputation de sérieux. Mais en “investiguant” une édition de 1962 par exemple, on découvre avec stupeur que l'oubli du Pays de Retz dans le Guide Vert Bretagne n'est pas récent. Celui-ci fait partie du guide Côte de l'Atlantique...

(voir le site)

D'autre part, Michelin annonce un volume Ports de charme en Bretagne, à sortir le 8 mars. Pornic y figurera-t-il ?

Il y a une telle concurrence dans le domaine de l'édition des guides de voyages que chacun s'arrache les cheveux pour innover, être plus original que l'autre... et ça débouche sur des erreurs, pour ne pas dire des affronts...


— Les bons crus

On les citera rapidement, les bonnes choses n'ayant pas besoin de publicité, elles se distinguent d'elles-mêmes. Mais les lecteurs doivent toujours être très prudents et méfiants pour acheter un guide de Bretagne. Une vérification s'impose avant.

Le Routard, qui avait dérapé il y a quelques années mais est vite rentré dans le droit chemin en remettant la Loire-Atlantique dans son guide de Bretagne à la suite de nombreuses plaintes, a trouvé la solution à l'encombrement : un volume Bretagne nord et un volume Bretagne sud, qui lui, inclut bien la Loire-Atlantique, entière de son sud Loire avec le Vignoble, le Pays de Retz et la Côte de Jade.. Éd. Hachette.

Ce qui n'empêche pas Hachette d'éditer aussi un guide « Pays de la Loire » avec évidemment la Loire-Atlantique, tant qu'elle y est encore... Comme les « Guide Bleu » de Michelin où la Loire-Atlantique a double traitement, double présence...

Voir aussi le guide Bretagne de chez Michelin, collection Voyager pratique. Ne criez pas, la carte de Bretagne est entière mais en deux parties, entre la 2e et la 3e de couverture.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1309 lectures.
mailbox imprimer