Les gesticulations de Jacques Auxiette : session extraordinaire du Conseil régional des Pays de la Loire du 13 mai 2014

-- Politique --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Le Bihan Jean-François

Publié le 14/05/14 10:43 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de Bretagne Réunie le 13 mai 2014

33835_11.jpg

Rassemblement devant l'hôtel de Région des Pays de la Loire le 13 mai 2014 à Nantes.

Réforme territoriale : Jacques Auxiette contre les citoyens

Les gesticulations de Jacques Auxiette et des tenants du statu quo ne peuvent pas changer le cours de l'histoire et le bon sens des citoyens.

Après une pétition de défense de “l'intégrité” des Pays de la Loire qui a fait flop avec 120 signataires entre le 24 avril et le 12 mai, pour la plupart élus régionaux - à peine la moitié - ou responsables de structures subventionnées par la Région... (voir notre article) Réaction de 44=Breizh à l'appel pour l'unité des Pays de la Loire et (voir notre article) Réaction de l'UDB Loire-Atlantique.

Après l'organisation en urgence d'une session extraordinaire (le 13 mai (voir notre article)) pour essayer de justifier à nouveau et en vain, la cohérence et l'unité d'une région purement administrative qui a fait son temps et qui, malgré une communication régionale très agressive et coûteuse, n'est pas revendiquée par ses propres habitants :  : Où sont les drapeaux des Pays de la Loire portés spontanément par des citoyens dans les manifestations politiques et syndicales, dans les rassemblements culturels, dans les rencontres sportives ?...

Session à laquelle les représentants de la région Bretagne n'ont pas souhaité participer afin de ne pas cautionner les propos déplacés du président Auxiette - « Je comprends l'intérêt de la Bretagne pour ce département qui compte 1,3 million d'habitants, qui est riche et doté d'une métropole dynamique, Nantes. Je suis favorable à une fusion des régions que la Bretagne refuse. Ce qu'elle ambitionne, c'est une annexion » (Le Monde, (voir le site) 7 mai 2014 repris dans (voir notre article)) - et après que ce dernier reste polarisé sur la fusion des régions.

Quelles seront les nouvelles initiatives déployées par l'exécutif des Pays de la Loire dont la principale mission devrait être la bonne gestion de l'argent public, pour tenter de contrecarrer la volonté des citoyens qui, en Loire-Atlantique, sont à plus de 60 % favorables à la réunification de la Bretagne (moyenne des 10 derniers sondages).

Quels seront les nouveaux propos déplacés et outranciers que tiendront Jacques Auxiette et ses lieutenants, contre la majorité des citoyens qui veulent légitimement en finir avec l'amputation de la Bretagne et ainsi faire correspondre région administrative et Bretagne intégrale ?

« M. Auxiette ne vous enfermez pas dans les schémas du passé en construisant, contre l'avis des citoyens, une nouvelle région technocratique et artificielle Ouest ou Grand Ouest ».

« Rejoignez le camp du progrès, celui de la modernisation de la France et de la démocratie en cessant votre combat rétrograde contre la réunification de la Bretagne ».

Les pays qui réussissent dans la mondialisation reposent largement sur la force et la cohérence de leurs collectivités territoriales, et non sur des ensembles informes et contestés par la population comme l'est, depuis ses origines, la région des pays de la Loire.

À noter que

Bretagne Réunie, Christian Troadec et le collectif 44=Breizh ont demandé à être reçus, ce jour, par le président de la région Pays de Loire. Ce dernier a refusé de recevoir la délégation démocratique des représentants de la population bretonne.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes Cedex 1

(voir le site) de Bretagne Réunie

contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2100 lectures.
mailbox imprimer