Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Les Garçailles - Enfants de Bretagne - par Isaline Remy - Edition du bout de la rue
Un roman de : Isaline Remy Le tableau d'une famille bretonne ou la vie entre bonheurs et tourments Au Nord de la Bretagne, « à une soixantaine de kilomètres de
Isaline REMY pour I.R. le 20/08/13 15:22

Un roman de : Isaline Remy

Le tableau d'une famille bretonne

ou la vie entre bonheurs et tourments

Au Nord de la Bretagne, « à une soixantaine de kilomètres de la baie de Saint-Brieuc », une famille lie son destin à la terre balayée par le vent marin. « Les chemin s qui menaient aux champs enroulaient, à la belle saison, les fragrances des herbes folles et des fleurs sauvages. Au petit matin, parfois, la brume se posait dans le secret des fougères et au lointain la lande mauve s'amarrait aux nuages, laissant entrevoir la ligne jaune safran des ajoncs ». La beauté du paysage ne fait pas oublier la rusticité de la vie à la ferme où « il n'y avait rien d'autre que l'essentiel » le sol était fait de « terre battue, que la mère humectait et nettoyait à l'aide d'un balai fait d'ajoncs ».

Isaline Remy peint avec justesse la saga d'une famille, où grandiront de nombreux enfants, enracinant son histoire entre les deux guerres mondiales : « Tous ces enfants, filles et garçons, qu'on appelait Les Garçailles, avançaient en âge et s'entendaient parfaitement ». Yvonnick, le troisième des sept enfants né en 1926, retiendra l'attention parmi les garçons de la famille.

Dans cette peinture campagnarde, l'auteur décrit la ferme et les terres, les tâches dévolues à chacun, le déroulement de journées passées dans les champs et la ferme (comment naissait une belle motte de beurre ou coulait un cidre clair, par exemple). Isaline Remy n'omet rien de ce que fut la vie et son décor pour les paysans bretons mangeant à peine à leur faim.

La misère et la survenue de la seconde guerre mondiale éloignent de la ferme les enfants les plus âgés ; le lecteur apprend ainsi comment se déroule la ramassage de betteraves sucrières sur l'Ile de Jersey. Par la suite, Paris attire les jeunes Bretons dans des familles aisées où le travail est plus acceptable que celui de la ferme. Il fallait faire preuve de courage, même dans la nécessité, pour abandonner les parents et la terre bretonne. Yvonnick reviendra plus tard en Bretagne, mais pour travailler dans une usine : Gaëlle, sa nièce, avait une complicité avec cet oncle affectueux.

Trois générations d'une même famille bretonne livrent leur existence grâce à la plume d'Isaline Remy. Vous, lectrice ou lecteur, qui aimez la Bretagne et les forces vives qui s'en dégagent, vous aimerez « Les Garçailles » où le labeur des gens de la terre se trouve parfois intimement mêlé à des sentiments d'exaltation. C'est une page de l'Histoire de la Bretagne écrite avec beaucoup de sensibilité.

Dédicace le 2 novembre 2013

Salon du livre Quay des Plumes

Palais des Congrès de Saint-Quay-Portrieux

Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Voir tous les articles de I.R.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons