Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Les Gallois concernés par le sort du breton
Le Président de la région du Gwynedd au Pays de Galles a écrit a jean Yves le Drian et aux présidents des conseils généraux des 5 départements bretons afin de leur demander d'agir au plus vite en faveur de la langue bretonne. R Wynn Williams se dit concerné en europe.
Philippe Argouarch pour ABP le 24/04/04 9:43

Le Président de la région du Gwynedd au Pays de Galles a écrit a jean Yves le Drian et aux présidents des conseils généraux des 5 départements bretons afin de leur demander d'agir au plus vite en faveur de la langue bretonne. R Wynn Williams se dit "concerné et attristé du manque de soutien en général pour le breton et de la situation financière de Divan en particulier".... "Ces écoles sont sont des ressources essentielles et on peut dire que sans Divan le futur de la langue bretonne est plus qu'incertain."

"De nombreuses villes de la province galloise du Gwiynedd sont jumelées avec des villes en Bretagne, et les Gallois de cette région se sentent tout particulièrement concernés par la détérioration de la langue bretonne, une langue soeur. Ils et Etonnés qu'eux reçoivent autant de soutien alors que la langue bretonne n'en reçoit aucun ou presque."

"Je vous encourage de faire tout ce que vous pouvez pour sauver le breton, en interpellant votre gouvernement et les élus de votre région".

Williams invite aussi les bretons a venir visiter les écoles galloises du gwynedd pour découvrir le Programme d'Education Gallois et pour mieux comprendre les avantages d'une éducation bilingue.

Anna Vari Chapelain de Divan dit apprécier cette initiative galloise qui sera discutée à l'assemblée générale de ce week-end.[...]

Cette initiative galloise ouvre la possibilité que deux régions européennes puissent travailler ensemble pour défendre des langues minoritaires.

On notera aussi ce commentaire de Mr Wynn: " C'est plutôt ironique de voir a Bruxelles, le gouvernent français offrir des classes gratuites de français aux nouveaux de la commission dans l'esprit d'arrêter le déclin de la langue française. On dirait que le gouvernement français encourage la diversité linguistique que quand ça lui convient"

Philippe Argouarch ( a partir d'un article en anglais de Davyth Hicks sur EUROLANG)

logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons