Les ethnoclichés ont la vie dure

-- ABP --

Chronique
Par Fanny Chauffin

Publié le 31/03/16 10:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans les couloirs du métro, la campagne de publicité reprend éternellement les mêmes bécassinades, «sachez rire de vous-mêmes», répondront les communicants...

Au début du XXe, c'était Bécassine, Annaïck Labornez qui fouettait les crèmes de Mme de Grand Air avec un fouet, et qui n'avait pas de bouche. Il ne manquerait plus que la Bretagne, devenue domestique chez les maîtres parisiens, ose l'ouvrir...

Puis à la fin du XXe est arrivée Mamm Goudig, qui n'avait ni yeux, ni bouche, et qui faisait une opération commerciale gigantesque, les Bretons eux-mêmes s'achetaient des tee-shirts, collaient l'éternelle grosse bonne Bigoudène avec les seins plus gros que sa tête sur leurs voitures et surtout, avec une tête qui n'avait plus ni bouche ni yeux. Paranoïa ? Toujours est-il qu'il peut paraître étrange qu'un pays se reconnaisse dans une femme qui ramène son mari dans la brouette à la maison, semble une maîtresse femme, mais qui ne peut ni voir, ni parler ...

Et puis, la petite Bigoudène d'À l'aise Breizh est arrivée, sympa, rigolote, avec sa coiffe de travers, une vision «décomplexée» de la Bretagne, cool...

Et puis un excellent travail des cercles celtiques a montré l'énergie déployée par les chorégraphes, les musiciens pour servir une musique de grande qualité, une recherche sur les costumes historique et précise, des danseurs de haut niveau ont prouvé que la culture bretonne était au top.

Alors pourquoi grimper aux rideaux en voyant cette pub qui couvre les métros parisiens pour donner envie de venir en Bretagne ? Parce qu'il n'y a pas un mot de breton, parce que Bretagne égale coiffes et fêtes folkloriques, et que c'est un peu facile, d'utiliser éternellement les mêmes ethnoclichés, même avec un selfie et des jolies filles qui ne sont pour le coup, ni muettes ni aveugles, quoique Narcisse est bien tombé dans l'étang à force de se regarder dans le miroir...

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1907 lectures.
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Yann Menez Are
Samedi 2 avril 2016

De qui est encore cette brillante campagne de pub?

Du conseil départemental du Finistère?

On se moque de nous avec nos impôts? Alors là, c'est fort de Kafé!!!

Nos amis socialistes ont sans doute encore mandaté un cabinet de communication parisien!!!

TY JEAN
Dimanche 3 avril 2016

s'agit-il de figurantes ou bien de jeunes filles de cercles ? je suis d'accord avec l'article concernant ces bécassinades à répétition pour de la com. Notons qu'il y a quelques décennies les militants bretons n'auraient même pas supporter la vue d'une bécassine en vitrine de commerces.J'ajoute que l'on voit malheureusement le retour des bigoudènes Pq lors de trails, cross, premiers bains de l'année etc...Quant à Mamm Goudig ou à l'aise Breiz, je n'ai jamais adhéré, en ce qui me concerne, à ce genre de promos insipides.

On continue de vanter de braves bretons, gentils, sans soucis, et une région ou l'air est pur ( malgré désormais des pics de pollution hélas comme ailleurs ). L'historien Marc Ferro précise ceci, propos venus de jeunes tunisiens " le tourisme finira par pourrir le pays ". ( Marc Ferro "l'Aveuglement )

Yann Menez Are
Dimanche 3 avril 2016

Que certaines marquent privées tentent de faire de l'argent, c'est une chose, mais qu'une Institution publique comme le Conseil départemental utilise l'impôt pour ce genre de "publicité" me choque vraiment.

Me demandant si mon avis n'était pas ringard, histoire de génération, je l'ai montré à mes enfants qui n'adhèrent pas non plus à ce genre de pub pour représenter la Bretagne.

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.