Les Etats Généraux des Bonnets rouges, un point positif pour la démocratie en Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole: Sébastien Girard

Publié le 21/02/14 21:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
32983_1.jpg

Le mouvement des Bonnets Rouges va tenir des Etats généraux de la Bretagne le samedi 8 mars à Morlaix. Pour le Parti Breton, la démarche choisie est positive. Lors des manifestations de Quimper et de Carhaix, les Bonnets Rouges avaient surtout été présentés comme une action de résistance et de protestation ; en faisant le choix de se transformer en mouvement de proposition, ils choisissent une démarche difficile mais prometteuse.

Difficile, car la France est un pays impossible à réformer où toute proposition n'émanant pas du pouvoir central n'a aucune chance d'être, ne serait-ce qu'examinée. Prometteuse, car faire le choix de la démocratie directe dans un pays où le mot de démocratie est le plus souvent purement formel peut permettre d'ouvrir à terme certaines perspectives que beaucoup n'osent pas envisager.

La Bretagne a tout à gagner à desserrer le carcan technocratique français dont on voit les effets dévastateurs à tous les niveaux. Le Parti Breton souhaite une grande réussite aux Etats Généraux de la Bretagne.

Gérard Guillemot

Secrétaire Général du Parti Breton

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 3 commentaires
PIERRE CAMARET
Samedi 22 février 2014

Evidemment .Mais le but final reste que les doleances ,les messages soient percus et executes tout ou en partie .
Donc une question a quelle autorite ces cahiers de doleances , issus des Etats Generaux decretes unilateralement par les Bonnets Rouges , seront ils remis ????
C'est la premiere question , j'en aurai d'autres après .
Si ces cahiers sont envoyes au 1er Ministre , j'ai la douce impression , qu'il s'assoiera officiellement , dessus , tout en maintenant que ces doleances seront etudiees... resultat des etudes 2080 au moins .

Yann LeBleiz
Samedi 22 février 2014

A mon avis, l'important est de présenter à la France un projet réellement issu des bretons.
Un ami m'a cité l'exemple des îles Féroé :
Durant la 2ème GM, ces iles s'étaient auto-administrés car le Danemark avait été envahie. En 1945, une frégate danoise est venue reprendre possession des iles. La réponse fut : durant 5 ans, nous nous sommes administrés, cela fonctionne bien, voir mieux, nous ne voulons plus être gouverné par Copenhague. Les danois, qui possèdent une culture démocratique, ont alors demandé aux féringiens de leur proposer un projet. On connait la suite, l'acceptation d'une quasi indépendance. (On se doute que dans un cas français similaire, le gvt aurait demandé à la frégate d'ouvrir le feu et de capturer les meneurs...).
Retour à la Bretagne.
Les bretons doivent officiellement présenter un projet à la France.
Les élus ne faisant pas leur métier, cela doit être fait par une assemblée que les bretons reconnaissent comme légitime. Les Etats Généraux des Bonnets Rouges peuvent être cette assemblée.
Une fois ce projet existant, la France aura du mal à l'ignorer.
Bien sûr, cela ne se fera pas en 6 mois.
Mais si à chaque fois qu'un breton rencontre un français ou un européen et lui évoque le Projet, les lignes finiront par bouger! Rien ne peut arrêter la volonté d'un peuple, pas même la République Française!

Michel Prigent
Lundi 24 février 2014

Et oui Y.Le Bleiz.
L'Islande, de même qui servi de base logistique pendant la 2è Guerre mondiale aux convois de Mourmanks et vers les Iles Britanniques, a accordé son autorisation aux USA à la condition qu'ils garantissent son indépendance du Danemark au sortir de la guerre, ce qui fut fait.
D'ailleurs, ce même Danemark s'est déclaré tout récemment prêt a accompagner le Groënland (60 000 hab sur un grand territoire) dans sa marche vers l'indépendance.
Vous me direz "Aucun rapport avec la France et la Bretagne" ?
Et vous aurez raison, car le Danemark, bien que Royaume, est surtout une Démocratie.
La France quant à elle ne connaît que "les Droits de l'Homme et du citoyen", le "Citoyen" étant bien entendu exclusivement français.

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.