Les élus régionaux acceptent la proposition de Loïg Chesnais-Girard à l’unanimité

-- --

Communiqué de presse de Région Bretagne
Porte-parole:

Publié le 26/03/18 22:37 -- mis à jour le 26/03/18 22:37

Les élus régionaux ont adopté ce jour, à l’unanimité, la proposition permettant d’engager un soutien massif pouvant aller jusqu’à 15 M€, afin d’accompagner un projet de reprise du groupe Doux. « Avec la possibilité que nous avons, depuis octobre dernier, d’entrer au capital d’une entreprise privée, nous disposons désormais de tous les moyens pour prendre nos responsabilités », a souligné Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne.Ce communiqué est paru sur Région Bretagne

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
La région administrative Bretagne.
Administration régionale
Site Patton
283 avenue du général Patton, CS 21101,
35711 Rennes cedex 7
Tél. : 02 99 27 10 10 - Fax : 02 99 27 11 11 Service Presse de la Région Bretagne
T. 02 99 27 13 54, F. 02 99 27 13 34,
courriel : presse@region-bretagne.fr

Vos commentaires :

spered dieub
Mardi 27 mars 2018

Cela va dans le bon sens ,mais il ne faut pas que cet investissement se fasse à fonds perdus .Il vous faudra être vigilants sur les perspectives de rentabilité de la société , qui doit repartir sur des bases saines, en visant un produit de qualité tout en étant à un prix abordable pour la consommation de masse ,mais le créneau est étroit .Car en ce qui concerne le poulet export ,la messe est dite ,la Bretagne n'ayant pas de grandes plaines céréalières comme l'Ukraine ou autres contrées ,qui bénéficient également d'un cout de mains d'oeuvre beaucoup moins élevé, ce qui est déplorable mais c'est ainsi .Cependant certaines personnalités de l'agro business n'auraient pas pour long à résoudre ce probléme en instaurant un smig breton divisé par deux .

Fañch
Mardi 27 mars 2018

On aurait pu faire la même chose concernant les chantiers de St Nazaire qui font partie de la Bretagne, la bretagne étant un péninsule essentiellement constituée de mers et océan l'industrie navale y est donc une industrie plus que nécessaire.

Emilie Le Berre
Mercredi 28 mars 2018

Je ne comprends pas la pertinence d'injecter de l'argent dans un système de production qui arrive en bout de course.

Plomber la capacité de la Bretagne à exploirer de nouveaux modèles économiques en acharnements thérapeutiques. Le budget de la région est-il si important que l'on peut se le permettre ?

Lucas
Mercredi 28 mars 2018

Le poulet nourri à 30% se sojà fourni une viande fade ou au goût proche du savon ! Le poulet élevé en bâtiments clos n'a aucun avenir pour nos producteurs pour les raisons citées par Spered Dieub.

Subventionner l'élevage de poulet pour une reconversion vers un poulet de plein air haut de gamme, oui. Pour s'obstiner dans le créneau actuel, NON.

Fañch
Jeudi 29 mars 2018

Loué -LDC est soudain devenu intéressé pour la reprise de Doux , pour '' la proposition permettant d’engager un soutien massif pouvant aller jusqu’à 15 M€''

seule une société Ukrainienne était candidate, comment se fait-il qu'avant ils n'étaient pas candidat à la reprise ?

uniquement pour les subventions ?

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.