Les députés socialistes prêts à toutes les manoeuvres pour s’opposer aux langues régionales

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Cabinet de Marc Le Fur
Porte-parole: Stéphane Sallier

Publié le 15/01/16 18:21 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Hier soir, avait lieu à l’Assemblée Nationale l’examen en séance de la proposition de loi de mon collègue Paul Molac relative à l’enseignement immersif des langues régionales et à leur promotion dans l’espace public.

Je souscrivais parfaitement à cette initiative et à ce texte qui constituait une avancée majeure pour la promotion, l’enseignement et la défense des langues régionales auxquelles je suis très attaché.

J’ai d’ailleurs défendu plusieurs amendements qui ont permis de compléter le texte, d’aller plus loin sur certains points et qui ont contribué à faire passer les articles de cette proposition de loi.

Sur les bancs de l’hémicycle, seuls les députés socialistes s’opposaient au texte mais comme ils étaient en minorité, l’ensemble des articles avaient pu être adoptés.

Soudain, à minuit, coup de théâtre ! Sur le vote du texte qui clôt l’examen de la proposition de loi, les socialistes sont, à la surprise générale, majoritaires de 2 voix et empêchent son adoption.

Pourtant, c’est parfaitement clair, les socialistes ne sont que 11 dans l’hémicycle tandis que nous, les membres des autres groupes favorables au texte sommes 13. Le texte aurait donc dû être adopté et il y a eu manifestement fraude.

Après un début de tollé et une demande de rappel au règlement de mon initiative, nous apprenons finalement que 4 députés socialistes non présents ont pu donner une délégation de vote se prétextant « malades ou en mission pour l’Assemblée Nationale ». C’est en effet le seul cas de figure dans lequel les délégations de vote sont autorisées. Pour autant, jamais des députés n’avaient utilisé de un tel procédé pour faire passer un texte lorsqu’ils étaient minoritaires.

Je n’ai jamais vu ça, c’est un véritable passage en force ! Une telle méthode est absolument scandaleuse et discrédite totalement les députés socialistes. Alors qu’une cause comme la défense des langues régionales devrait faire consensus et permettre l’unité entre groupes politiques de différents bords, ce triste épisode révèle le dogmatisme et l’idéologie jacobine des députés socialistes prêts à tout pour enterrer les langues régionales. C’est un triste jour pour l’ensemble des défenseurs des langues régionales et l’ensemble des députés qui ont travaillé sur ce texte et œuvré pour le défendre.

mailbox imprimer
logo
Breton de l'intérieur, Marc Le Fur l'est par toutes ses fibres, ses attaches sont à Plévin dans la partie la plus centrale de la Bretagne, entre Rostrenen et Carhaix. Ses grands-mères étaient des paysannes qui portaient la coiffe et c'est tout naturellement qu'il apprend le breton en famille. Marc Le Fur est député de la 3e circonscription des Côtes d'Armor : Loudéac-Lamballe- Quintin.

Vos commentaires :

Youenn Penhador
Vendredi 15 janvier 2016

Mais de toutes les façons ce n'est qu'une farce et on l'a bien perçu comme ça dès le début.

Si ça n'avait pas été une délégation de vote pour mission ou je ne sais quoi, ils auraient trouvé autre chose.

Reun Allain
Vendredi 15 janvier 2016

A part Marc Le Fur pour l'opposition qui a voté pour ainsi que des verts (positifs sur ce coup là), on aurait du voir d’autres députés (peu importe le bord politique) Bretons, Alsaciens, Corses, Occitans, Basques, Catalans. Ils ne sont peut être pas des masses mais il aurait suffit d’un seul ! On peut critiquer une majorité de parlementaires bretons qui sont aux abonnés absents mais dans ce jacobinisme dominant c’est toujours quelques Bretons isolés qui vont au charbon. Saluons du même coup le courage de Paul Molac de garder la barre droit devant !

PIERRE CAMARET
Samedi 16 janvier 2016

Des minables l' Ideologie Socialiste est apparentee au Nazisme , aux Regimes totalitaires .Le mot Democratie prononcee par un Jacobin est une insulte . Je vis , bien , dans une Monarchie Constitutionnelle , je suis libre , je m' exprime . Des jacobins Bretons diront : si vous etes bien restez y : ma reponse , j' y reste jusqu'a ce que la Bretagne soit liberee

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.