Les députés bretons qui travaillent... et ceux qui se la coulent douce
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 28/05/10 10:51 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour la deuxième année consécutive, lesinfos.com publie son palmarès des députés selon leur degré d'activité à l'Assemblée nationale. Le classement ( (voir le site) ) est riche d'enseignements, tant sur la liste nominative des élus les plus actifs… que sur celle des moins présents.

Lesinfos.com recense minutieusement les interventions de chacun des 577 députés, que ce soit lors des séances publiques que dans les différentes commissions auxquelles ils participent. Il comptabilise ainsi les séances ou les réunions durant lesquelles chaque député est intervenu au moins une fois depuis le début de la législature en juin 2007. En cumulant les interventions en séance et en commissions, on obtient un indicateur assez précis de la participation des députés aux travaux législatifs (au 12 mai 2010).

Certains toutefois critiquent ce classement et mettent en évidence que les députés de la majorité sont forcement plus actifs que ceux de l'opposition. L'opposition est par définition moins active dans la gestion des affaires du pays. Malgré tout, le clivage droite gauche, ou la distance ne peuvent expliquer que partiellement le mauvais classement de nombre de députés bretons.

Les députés bretons qui bossent

Dans la liste des cinquante députés les plus actifs, Pierre Méhaignerie (35) se classe à la troisième place suivi de Serge Poignant (44) qui occupe le 18ème rang juste devant Jean Gaubert (22) 19ème. Marcel Rogement (35), Jean-Jacques Urvoas (29), Jean-Marc Ayrault (44) et François de Rugy (44) se hissent respectivement aux rangs 28, 31, 38 et 42e. Où sont les femmes ?

Et les autres

Nombreux sont les députés bretons en fin de liste :

- Danièle Bousquet : 280e place

- Marguerite Lamour : 319e

- Jean-René Marsac : 362e

- Loïc Bouvard : 328e

- Jacques Le Guen : 473e

- Jacques Le Nay : 481e

- Gérard Lorgeoux : 549e

De tous les départements bretons, c'est le département de la Loire-Atlantique qui se distingue par son assiduité : trois de ses députés figurent dans le Top 50.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1709 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Jean-Loup LE CUFF
2010-08-31 23:27:40
Sont-ils vraiment des "Députés Bretons"? Plutôt des "Députés français de Bretagne"... La faute à qui? Aux électeurs bien sûr, mais surtout au système jacobin qui conditionne avec brio et savoir-faire l'électorat breton!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.