Les Cornouailles, une minorité nationale reconnue au Royaume-Uni
Chronique de Philippe Argouarch

Publié le 27/04/22 22:10 -- mis à jour le 28/04/22 07:55

Il y a 8 ans, le 24 avril 2014, les Cornouailles britanniques, le Cornwall, a acquis le statut de « minorité nationale ». C’est une décision du gouvernement du Premier ministre Cameron du parti Conservateur, sous la supervision de la Convention Cadre Européenne pour la Protection des Minorités Nationales (FCPNM).

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Etre reconnu en tant que minorité nationale vous donne certains droits et en particulier les Cornouaillais ont le droit d’exprimer, de préserver, de partager et de développer leur culture et leur identité propres.

Le BREXIT n’a rien changé à ce statut puisque la FCPNM dépend du Conseil de l’Europe qui est indépendant de l’Union Européenne.

La France et la Turquie sont les deux seuls pays à n’avoir ni signé, ni ratifié la Convention Cadre La Belgique a signé sous réserve de définir elle-même ce qu’est une « minorité nationale ». L’Ukraine a signé et ratifié cette convention ainsi que la fédération de Russie.


3  0  
mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 9 commentaires
  Loeiz
  le Jeudi 28 avril 2022 09:15
Bon, il y a aussi l'Andorre et Monaco qui ne l'ont ni signée, ni ratifiée, même si chez eux ce sont en fait les autochtones qui sont une minorité :-D
(0) 
  Rafig e Breizh
  le Jeudi 28 avril 2022 13:06
Donc la République Française est au même niveau que la Turquie !
La France "pays de la démocratie et de la culture" autoproclamée et donneuse de leçons, pratique le génocide culturel sur une dizaine de peules de France.
La Russie a signé .... Il faut savoir que du temps de l'URSS, la notion de "peuples autochtones" s’appliquait pour les peuples du "Grand Nord" au Cercle arctique. Ce qui a permis de les préserver des missionnaires, des vendeurs de frigos et de la destruction culturelle. Pas comme en Amérique du Nord. Autres pays donneurs de leçons.
(1) 
  Pierre Robes
  le Vendredi 29 avril 2022 11:33
Oui, mais la France a une excuse internationale, elle se prétend être le pays des droits de l'homme.
(0) 
  Jorj Treger
  le Vendredi 29 avril 2022 16:34
Les conventions européennes et internationales de protections des minorités tout le monde ici sera pour.
Cependant savons nous de quoi l'on parle?
Dans le cadre de la réunification du 44 à la Bretagne, certains articles sont très clair.
Non seulement il est interdit de 'charcuter' les minorités mais en plus il est interdit de procéder à quelque différenciation que se soit, même par l'utilisation du referendum, consultation ou ric.
La Bretagne doit donc retrouver son intégrité géographique historique sans avoir à se justifier (selon le droit international et européen en vigueur).
Etre demandeur de protection des minorités pour nous même, oui, dénoncer les jacobins, oui, mais encore faut il que nous même nous respections les lois de ces conventions internationales.
(4) 
  jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne
  le Vendredi 29 avril 2022 19:00
Lors des 80 ans de l'opération Chariot à St Nazer le 28 mars 2002, les familles corniques présentes ont été surprises de voir leur drapeau sur le drapeau Interceltique ?
Cela a entrainé des questions et des échanges avec une famille de Falmouth,et de penzance.
Des navires présents au port pour l'installation des éoliennes pavoisaient avec le drapeau cornique.
A quand une ACTION INTERCELTIQUE à Bruxelles,à l'ONU?
(3) 
  Boned Ruz
  le Samedi 30 avril 2022 09:52
"Il y a 8 ans, le 24 avril 2014, les Cornouailles britanniques, le Cornwall, a acquis le statut de « minorité nationale ». C’est une décision du gouvernement du Premier ministre Cameron du parti Conservateur, sous la supervision de la Convention Cadre Européenne pour la Protection des Minorités Nationales (FCPNM)."
Dans quelle mesure cela ne s'applique-t il pas de fait à la Bretagne ?
Au regard de l'histoire et si il est question de "minorite" nationale, je suppose que le terme de citoyenneté britannique ou française ne rentre pas dans un jugement internationale ou alors le terme de minorité est dévoyé. "Bretons" de Bretagne oui mais aussi les Bretons de Grande Bretagne; cela recouvre, il me semble, aussi les Gallois et les Cornouaillais de Grande-Bretagne. La Grande Bretagne reconnaît-elle de fait les Bretons de Bretagne comme une minorité nationale?
D''autre part, des scientifique tel que Wimlicka utilisent le terme de Minorité nationale pour parler des Bretons de Bretagne, ( Minorité nationale laminée selon lui ).
C'est aussi un terme utilisé par certaines instances Européennes ( cf affaire du Minority Safe Pack) de fait le parlement Européen le reconnait.
Puis il y a aussi et malheureusement le complexe" politico ideologue" breton français qui il me semble a "éliminé" le terme de minorité nationale du langage politique ( a-ratozh kaer moarvat!);
Ce statut "réel" mais volontairement étouffé ne demande qu'a être ressuscité...
(2) 
  Penn Kaled
  le Samedi 30 avril 2022 18:14
Boned Ruz votre commentaire me parait très intéressant .,Il y a effet une faille à exploiter ,cependant l'ancestrale stupide allergie des Bretons vis à vis vis de l'Angleterre ,et à ce niveau ,parfois , le mouvement breton est encore pire que la population bretonne , ce qui ne va pas favoriser une action dans ce sens .
(0) 
  Rafig suite
  le Dimanche 1 mai 2022 10:42
"Il y a 8 ans, le 24 avril 2014, les Cornouailles britanniques ..."
Il y a 8 ans le gouvernement français de Jean-Marc Ayrault sabotait le projet de reforme territorial en empêchant la Réunification de la Bretagne pourtant prévue. Puis la français ont voté à des élections régionales en mars 2015 sachant que la loi serait votée en juin 2015 ! Pour des régions sans noms, seule la destruction compte dans se pays des droits de l'Homme.
C'est plus silencieux que les cannons de Poutine mais tout aussi efficace.
(2) 
  TY JEAN
  le Dimanche 1 mai 2022 14:16
Et il serait plus intelligent d'enseigner l'histoire de la Bretagne et des pays celtiques,nos cousins d'outre-manche..
en fin d'année scolaire " on" envoie nos ados en voyage en Chine ou à New York.Nul doute que tous nos ados parleront le mandarin et auront des échanges économiques et culturelles avec les chinois
.Tout en ignorant l'histoire et la culture celtique.
Quant à la langue cornique, faut-il ici rappeler qu'elle est la langue la plus proche du breton,plus particulièrment du vannetais?
Quelques exemples : Bre, le mont, chy=ty,porth=pors, mor,tre,pysk=persked.
mais il est préférable d'apprendre le grec ancien ou le latin,ou nos ancêtres les jacobins
(2) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.