Les Choeurs de l'Armée Rouge chantent Tri Martolod
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 17/12/12 13:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

En 2012 on aura entendu Nolwenn Leroy chanter le Bro Gozh ma Zadoù et les Coeurs de l'Armée Rouge chanter Tri Martolod. Etonnant non ? Qui a dit qu'il ne se passait rien en Bretagne ?

Il y aurait 47 versions du fameux chant de marin breton connut aussi sous le nom de Tri Martolod Yaouank. Il s'agit d'une ronde à trois pas que l'on rencontre sur toute la côte de Bretagne et plus particulièrement en Cornouaille. L'air viendrait de la région du Guilvinec/Penmarc'h. La dernière version est celle des Choeurs de l'Armée Rouge qui étaient en tournée en France en 2012 (c'est l'enregistrement amateur sur youtube au concert de Caen cette année que nous publions).

Parmi les milliers d'airs pour cornemuse recensés par Polig Monjarret juste après la guerre, il y avait une mélodie qu'il intitulait alors Tri-ugent martolod (60 marins). Le chant est republié en 1968 dans Sonioù Pobl de Skol Vreizh puis, sous le titre "Tri Martolod" et dans Kanomp Uhel édité par la Coop Breizh. La première version enregistrée serait par le groupe breton An Namnediz en 1964 sur le disque Sevel E Vouezh. An Namnediz ne dépassa jamais le milieu assez fermé à l'époque des cercles celtiques.

C'est Alan Stivell qui a popularisé le morceau. Il l'aurait découvert à l'âge de 15 ans et l'aurait arrangé avec la créativité et le flair qu'on lui connaît. Tri Martolod fera partie des morceaux du mythique A l'Olympia (1972). Tri Yann An Naoned l'a ensuite repris dans leur premier album (fin 1972). 50 ans plus tard, Nolwenn Leroy l'incorporera à Bretonne, sorti en novembre 2010, en reprenant la version arrangée par Alan Stivell.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2217 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 7 commentaires
Yann Trocheris
2012-12-17 15:24:44
Sauf erreur de ma part, cet air correspond à une gavotte de Lanniliz
(0) 
Michel Prigent
2012-12-17 16:47:23
Tri Martolod sublimé par l'Armée Rouge, y pas à dire, c'est du costaud !
(0) 
Mathieu Guihard
2012-12-17 21:10:24
Le fait est que Tri Martold est un air très connu en Russie depuis que le groupe de folk-rock celtique Malnitsa l\\\\\\\'a sorti en single en 2008 (avec des paroles russes) et est devenu n°1 du Top 50. Pour l\\\\\\\'écouter sur le site de leur chanteuse Natalia O\\\\\\\'Shea (qui, comme son nom l\\\\\\\'indique, a des origines irlandaises) : (voir le site) Le fait que les Choeurs de l'Armée Rouge reprenne la chanson avec les paroles en breton est sympatique et doit être salué.
(0) 
Paol
2012-12-18 11:54:23
Il est rassurant de constater que les Russes, grand peuple s'il en est, savent apprécier la culture celte.
Cela nous change des crachats que nous recevons régulièrement de la part des médias parisiens par l'intermédiaire de "comiques" subventionnés par nos impôts, tels les sieurs Berroyer ou Morin.
Dans un temps où l'on évoque tant "l'exil fiscal", je me dis que, moi aussi, je préfèrerais aller payer des impôts à un Etat qui me respecte.
(0) 
SPERED DIEUB
2012-12-18 15:46:31
Puisque que l'on parle des russes j'en profite pour poster un lien concernant un de leurs historiens à propos de la révolte des bonnets rouges
(voir le site)
(0) 
jojo
2012-12-18 19:57:52
Ils m'ont filé la chair de poule ces c...s là, superbe.
Que tous Leroy, les choeurs rouges, Diana, qu'ils s'approprient nos musiques, c'est ainsi que nous irons de l'avant.
La plupart des chants/danses irlandaises ont bien été popularisé par des non irlandais (Flaherty/Californie Pogues/Londres ...)
(0) 
Naon-e-dad
2012-12-20 10:15:32
Les Choeurs de l'Armée Rouge seront présents en Bretagne le 12 mars 2013 (Nantes, Cité des Congrès).
Un abadenn a vo e kerbenn Breizh gant Lazh-kanañ al lu ruz, d'an 13vet a viz Meurzh 2013.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.