Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Le Breton Léon Gauthier, dernier survivant de ceux débarqués le 6 juin 1944 à Ouistreham, n’a reçu la légion d’Honneur, ainsi que ses compagnons survivants, qu’en 2004. (Photo Alain Le Pape CC-BY-SA)
Le Breton Léon Gauthier, dernier survivant de ceux débarqués le 6 juin 1944 à Ouistreham, n’a reçu la légion d’Honneur, ainsi que ses compagnons survivants, qu’en 2004. (Photo Alain Le Pape CC-BY-SA)
- Dépêche -
Ces Bretons sont morts le 6 juin 1944 sur la plage de Ouistreham pour notre liberté
Nous rendons ici hommage aux Bretons qui ont été tués ce jour là. Il s’agit de Marcel Labas, originaire de l'île de Sein, tué le 6 juin à Ouitreham, de Jean-Louis Le Moigne, né le 13 octobre 1922 à Mael-Carhaix tué le 6 juin 1944 à Ouistreham, d'Augustin Hubert né le 5 mars 1918 à Nantes et tué le 6 juin 1944 à Ouistreham
Philippe Argouarch pour ABP le 6/06/21 1:58

Depuis la mort de Jean Morel, de Saint-Malo, décédé à l’âge de 97 ans le 24 novembre 2019, puis celle d’Hubert Faure en avril dernier, Léon Gauthier, un Breton né à Rennes le 27 octobre 1922 et âgé de 98 ans aujourd’hui, est le dernier survivant du commando Kieffer. Ce commando britannique composé principalement de Bretons, qui avaient refusé la défaite et étaient passés en Grande-Bretagne, a eu l’honneur de débarquer en premier sur la plage SWORD à Ouistreham. Les pertes ont été lourdes.

Nous rendons ici hommage à ces Bretons membres de ce commando qui ont été tués ce jour-là. Il s’agit de Marcel Labas, originaire de l'île de Sein, tué le 6 juin à Ouistreham, de Jean-Louis Le Moigne, né le 13 octobre 1922 à Mael-Carhaix, tué le 6 juin 1944 à Ouistreham, d'Augustin Hubert, né le 5 mars 1918 à Nantes, tué le 6 juin 1944 à Ouistreham, d'Émile Renault, né le 6 juillet 1920 à Pleubian, et tué le 6 juin 1944 à Ouistreham.

Sans oublier ceux tués quatre jours plus tard, le 10 juin 1944, au combat d’Amfreville : René Gesrel né le 12 septembre 1922 à Erquy, de Robert Croizer né le 8 octobre 1921 à Corlay, et de Georges Gicquel, Breton de Paris, né le 13 février 1923 et décédé le 24 juillet 1944 suite à ses blessures à Amfreville.

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires :
Kristen Le Samedi 5 juin 2021 22:07
Robert CROIZER (prononcer «Kroazer») né à Corlay /Korle, en Haute-Cornouaille.
Une malheureuse faute dans son nom indique « Croizier » sur sa croix à Ouistreham.
(0) 

TY JEAN Le Dimanche 6 juin 2021 11:46
Merci Philippe pour ce rappel en ce 6 juin.J'ignorais que Leon Gauthier était breton.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 0 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons