Les Bonnets vont frapper les esprits par une ou des concentrations quelque part en Bretagne, le samedi 14 juin, mais où ? Le suspense est voulu

-- Politique --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 5/06/14 19:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Jeudi matin, le Collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » avait convié la presse à Quimper pour annoncer un grand événement, dont on savait déjà, par leur fil Twitter qu'il aurait lieu le samedi 14 juin prochain.

Christian Troadec, Thierry Merret ont pris la parole, mettant l'accent, tour à tour, sur le fait que le gouvernement n'avait pas entendu l'aspiration des Bretons à réunifier la Bretagne, préférant un lâche statu quo à une réforme des limites des régions qui ouvrirait la voie à une une Bretagne forte, capable de s'imposer au niveau mondial.

Le gouvernement se tait sur l'écotaxe, alors que le Collectif rappelle qu'il exige la gratuité des routes en Bretagne et il semble indifférent aux graves problèmes que rencontrent la pêche, l'agriculture et l'agroalimentaire.

L'actualité de la modification des régions conduit le Collectif à présenter la future action de grand ampleur des Bonnets rouges comme « la riposte » déclinée ainsi, dans un texte qui a été distribué :

«NON à un État jacobin qui

CRÉE des distorsions de concurrence,

DÉTRUIT nos emplois

NOUS ÉTOUFFE par l'avalanche de normes et de contraintes administratives,

DÉCOURAGE toute initiative

REFUSE une Bretagne à 5 départements

RE ZO RE» (Trop, c'est trop, NDLR)

Certains ont pu prendre les manifestations près des préfectures de Bretagne, comme l'expression du printemps des Bonnets rouges annoncé en mars par le Collectif, mais la principale motivation de celui-ci est de redonner à la Bretagne des chances de développement économique pour créer des emplois, avant même la Réunification qui ne serait qu'un accélérateur.

Le Collectif reprend son discours d'avant la période des élections :

«Nous, les besogneux, nous voulons vivre, décider et travailler en Bretagne !

Ce n'est qu'ensemble, nombreux, unis et solidaires que nous libérerons les énergies pour des emplois nombreux dans une Bretagne historique, une Bretagne réunifiée à 5 départements avec une Assemblée unique.

Artisans, paysans, transporteurs, commerçants, pêcheurs, chefs d'entreprise, salariés, militants culturels et tout citoyen partageant la charte des Bonnets rouges,

Retrouvons-nous le samedi 14 juin…».

La dizaine de journalistes présents à la conférence de presse devant la porte de la préfecture de Quimper ont été frustrés, car, s'il leur a été dit que « La riposte est en marche », ils ne sauront que lundi 9 juin, par un communiqué, à quel(s) endroit(s) auront lieu les spectaculaires concentrations de tracteurs, de camions et de Bonnets rouges annoncées. C'est paraît-il un secret que ne partagent que Thierry Merret et Christian Troadec.

A en juger par les informations recueillies auprès des transporteurs amis du Collectif, on peut s'attendre à des centaines de véhicules professionnels, tracteurs et camions, en mouvement sur les routes de toute la Bretagne.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1989 lectures.
mailbox imprimer