Les Alsaciens Réunis appellent les Alsaciens à signer en masse la pétition Furst pour un retour à l’Alsace

Laurent FurstLaurent FurstLes Alsaciens Réunis appellent solennellement tous les Alsaciens désireux de retrouver l'Alsace, élus comme habitants de toute la région, à se lever et à signer en masse la pétition Furst (en photo ci-contre) pour retrouver l'Alsace : (voir le site)


Après mûre réflexion, les Alsaciens Réunis qui, en 2015, ont très largement contribué au succès de la pétition " Alsace, retrouve ta voix ! ", laquelle a recueilli en peu de temps 117.000 signatures papier pour un référendum sur la grande région, n'ont plus à démontrer leur sincérité à vouloir défendre une cause noble et juste, celle de l'Alsace.

Déjà lors du référendum de 2013, une majorité d'Alsaciens (57,65 %) était en faveur d'un Conseil unique d'Alsace, mais à l'époque, le mode de calcul des résultats n'avait pas permis de valider le projet. Depuis, les choses ont complètement changé, l'Alsace a officiellement disparu ! Aujourd'hui, le résultat serait sans doute encore plus largement en faveur d'une collectivité unique.

Bien que les Alsaciens Réunis privilégient naturellement la tenue d'un référendum, ils constatent toutefois que si une majorité des élus de chacun des deux conseils départementaux se prononcent en faveur de l'union des deux départements en vue d'un retour à la Région Alsace, alors le processus peut et doit aller jusqu'à son terme, puisqu'une délibération concordante des deux conseils suffit à unir les deux départements. Les Alsaciens Réunis accepteraient en l'état une telle issue favorable.

Les Alsaciens doivent définitivement sortir de toute logique partisane et soutenir toute initiative, quelle qu'elle soit, qui permettrait de retrouver l'Alsace. Les Alsaciens sont des femmes et des hommes libres, qui ne répondent à aucune consigne venue des partis parisiens.

Soutenir telle initiative ou telle pétition ne constitue en aucun cas un chèque en blanc à son auteur ou à son parti d'appartenance. Elle est simplement l'acceptation sans calcul de l'idée défendue, indépendamment de son porteur. L'Alsace n'est l'otage d'aucune formation politique, elle est le bien commun de tous les Alsaciens qui la portent dans leur coeur. Elle est consubstantielle à tout Alsacien qui veut la voir revivre, elle est notre culture, notre identité, notre fierté, notre chez nous.

Les défenseurs de l'Alsace doivent aussi définitivement se départir de l'idée que si une initiative n'est pas la leur, alors elle n'est pas bonne. Aujourd'hui, il convient de soutenir toute initiative, plus particulièrement celle qui a le plus de chances de réussir.

L'Alsace se meurt des divisions, des guerres d'egos, des logiques partisanes. Elle mérite bien mieux que cela. Elle est une cause non partisane et politiquement désintéressée.

Les Alsaciens Réunis exhortent les Alsaciens à ne pas se laisser enfermer dans les clivages politiques et les leçons de morale qui leur feraient croire que leur objectif, le retour de l'Alsace, n'est pas réaliste et ne peut être atteint. Il n'y a aucune fatalité, le retour de l'Alsace n'est qu'une question de volonté, celle des Alsaciens et de leurs élus, en capacité de décider. Cet objectif est à portée de la main. Ni Paris ni la grande région ne pourront s'opposer à la décision des deux conseils départementaux, qui sont souverains. Tous ceux qui affirment le contraire sont des menteurs et ne veulent que faire capoter le projet, par peur pour leur propre carrière politique.

L'Alsace, ce sont les Alsaciens, à eux de démontrer que tous unis ils peuvent retrouver " leur chère Alsace ", contre vents et marées, contre tous les redresseurs de torts dans le " Grand Est ", qui n'ont d'intérêts que personnels à ce que l'Alsace soit définitivement rayée de la carte, ou à Paris, directement responsable de sa disparition.

L'Alsace peut à nouveau exister sans le " Grand Est ", elle existait bien sans lui auparavant.

Les Alsaciens Réunis, conscients désormais que ce n'est pas, malheureusement, le nombre de manifestants qui compte ou le nombre de signataires qui fait le succès d'une pétition, mais le nombre d'élus en capacité de prendre la bonne décision pour l'Alsace, appellent tous les défenseurs de l'Alsace à s'unir derrière cette pétition et à la promouvoir autant que possible, sans arrière-pensée.

Aucun candidat à l'élection présidentielle ne rendra l'Alsace aux Alsaciens, il faut en être convaincu. En outre, dans ses récentes déclarations, Philippe Richert, président du " Grand Est ", a dit en substance qu'il voulait enterrer au plus vite l'Alsace en mettant en place d'ici juin 2017 tous les organes de la grande région.
Il n'est pas trop tard, mais il y a vraiment urgence à agir. La meilleure façon reste encore de soutenir en nombre la pétition Furst, initiative qui actuellement semble la plus à même de permettre aux Alsaciens de retrouver l'Alsace. Il n'y a guère d'autre solution. L'Alsace vaut bien un sursaut, sinon ce sera le chaos.

Ne rien faire aujourd'hui, laisser filer la meilleure chance du moment et sans doute la dernière serait faire courir le risque de l'échec complet, de la disparition définitive de l'Alsace, qui sombrerait alors dans l'oubli et l'anonymat d'où regrets et remords ne parviendraient plus à la faire sortir.

Les Alsaciens Réunis ne veulent avoir aucun regret ni remords, ils se veulent dans l'action et dans l'espoir d'un avenir meilleur pour l'Alsace.

" Là où se trouve une volonté, il existe un chemin ! " Wiston Churchill

Vive la France et Vive l'Alsace unie !

Les Alsaciens Réunis

Voir aussi : Les associations unies pour l’Alsace interpellent Emmanuel Macron par Les Alsaciens Reunis
Voir aussi : Logo du Grand Est par Les Alsaciens Reunis
Voir aussi : Les Alsaciens Réunis disent Non au Grand Est par Les Alsaciens Reunis

mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Les Alsaciens Reunis

Nous sommes un collectif citoyen de plus de 11000 membres.Nous nous battons pour obtenir plus de démocratie participative. Nous réclamons un référendum sur la fusion de l'Alsace avec la Lorraine et la Champagne Ardennes qui nous a été imposé de force sans consultation des citoyens alsaciens.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Bien cliquer sur le bouton JE SUIS PAS UN ROBOT. Le trolling est interdit ainsi que les attaques personnelles ou tout ce qui est contraire aux lois en vigueur !
Attention : A cause des spammeurs et des publicités non-sollicitées ou de la simple propagande, les liens (URL) ne sont pas autorisés dans les commentaires.

Publicités et partenariat

pub