Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Rapport -
Les 40 ans d'Eau et Rivières de Bretagne
« Si on a 1000 personnes, c'est bien », me confiait le matin Arnaud Clugery, permanent de l'association, « plus, c'est que du bonheur ». La suite semble avoir dépassé ses espérances : 3000 visiteurs selon les organisateurs
Kristian Le Bras pour Blaz Produktion le 14/10/09 9:46

« Si on a 1000 personnes, c'est bien », me confiait le matin Arnaud Clugery, permanent de l'association, « plus, c'est que du bonheur ». La suite semble avoir dépassé ses espérances : 3000 visiteurs selon les organisateurs (on ne dispose pas encore de ceux de la police). Ben ouais, une asso de militants qui fait plier des géants comme Monsanto et trembler les séides de l'agriculture productiviste depuis 40 ans, ça finit par se savoir. Avec à la clé animations festives, stands associatifs, bonne bouffe et débats denses, c'est pas tous les jours qu'on a 40 balais. Surtout quand on invite des « pointures » (Corinne Le Page, Erik Orsenna…). Mais attention, avec E&R, c'est pas pour faire people et flashy, c'est pour enrichir le débat. On veut du costaud, de l'info, des idées, de l'échange.

Et les « prominenten » n'ont pas déçu, de notre président de région le matin, qui appelle de ses vœux l'attribution à la Région de la compétence environnement, aux militants et journalistes de la première heure, qui retracent l'aventure E&R et ses perspectives, et l'après-midi, devant une salle archi-comble, long débat sans une seconde d'ennui. Gilles Huet en maître de cérémonie, précis et factuel comme à l'accoutumée, Corinne Le Page démontrant avec clarté la catastrophe que représenterait pour les assos comme E&R la suppression du juge d'instruction (motion votée à l'unanimité enfin de séance), Erik Orsenna dissertant avec compétence, humour et compassion sur le problème de l'eau dans le monde… Mondialisation, économie financière (243 fois plus de mouvements de capitaux dans la finance que dans l'économie réelle, comme le souligne Corinne Le Page), le thème de l'eau va décidément loin…

Un grand hommage avant tout à la rigueur et la ténacité de ces militants, comme le soulignait un visiteur : « Si je dois adhérer à une seule association en Bretagne, ce sera E&R ». Et le porte-parole d'E&R d'ajouter : « Préoccupation N°1 des Bretons : l'eau ; qui défend le mieux nos intérêts en la matière : les associations ».

Que du bonheur ? En dehors de la crise, des menaces sur notre environnement et des difficultés inhérentes à une association de bénévoles, la présence assez massive de seniors dans l'assemblée, comme le soulignait un militant douarneniste, pourrait inquiéter : manque de renouvellement ? Peu de progression des adhésions malgré l'affaire des algues vertes ? Une quasi-absence des médias sur cette journée ? Gageons que les membres de l'association auront à cœur de se pencher sur ces questions. Pour finir, une annonce d'Erik Orsenna : écrire pour les scolaires du primaire un livre sur le thème d'une rivière, dont les bénéfices iront à E&R.

Cet article a fait l'objet de 1637 lectures.
Traducteur, écriveur, vidéeur, animateur radio et formateur en breton.
Voir tous les articles de Blaz Produktion
Vos 1 commentaires
Keven Le Dimanche 23 décembre 2012 12:30
Cassandre a e9crit:Si, la crise de l’eau aura lieu.Merci, je suis convaincu.Pepito a e9crit:Sauf qu’ Si j'ai paru e9crire qu'Erik Orsenna disiat le contraire, alors j'ai honte. J'ai failli. Cela dit, son expression de crise globale est peut-eatre trompeuse. Car, si la Terre ne va pas globalement manquer d'eau, la crise locale, en revanche, va impacter tout le monde. Il semble que le Maroc (de me9moire) sera particulie8rement touche9 par la se9cheresse : il est probable dans ces conditions que les habitants de pays secs e0 de9sertiques immigreront plus fortement. Sans compter le fait qu'on ne peut pas de toutes fae7ons nous en de9sinte9resser.Zelittle a e9crit:Par contre, s’il y en a un qui vous en voudra, c’est bien l’auteur, dont vous e9corchez e0 plusieurs reprises le pre9nom.Pas e0 plusieurs reprises . Je l'avais consciencieusement et syste9matiquement e9corche9. Mais il n'en saura rien : il ne me lira pas et c'est corrige9.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons