Les 30 ans de l'école de Saint-Rivoal et du bilinguisme dans les écoles publiques

-- Langues de Bretagne --

Agenda de Collectif La centrale agace
Porte-parole: Hervé Quéré

Publié le 7/04/13 19:21 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 13/04/2013 à 17 heures

1983 : la première école publique bilingue du Finistère est créée à Saint-Rivoal.

30 ans après, l'école est toujours là, avec des effectifs en hausse pour l'année 2012-2013. Un signe de santé très encourageant mais qui soulève des questions de financement pour la petite commune d'à peine 200 habitants.

Naissance de l'école il y a 30 ans

L'école de Saint-Rivoal est la première dans le Finistère à avoir demandé et obtenu le statut d'école publique bilingue en 1983, suite à une circulaire du ministre de l'Éducation, Alain Savary. A cette époque, l'unique institutrice de l'école est bretonnante, les enfants bénéficient déjà d'une heure de breton hebdomadaire et les parents d'élèves saisissent l'opportunité de cette circulaire pour demander le changement de statut. Ils seront aidés en cela par l'association Ar Falz, qui milite pour développer et favoriser l'enseignement du breton dans le public, et l'inspecteur départemental de l'Education Nationale de l'époque, Monsieur Morisset, défenseur de l'école rurale et qui comprenait très bien ce que ce statut bilingue pouvait apporter à la question du maintien de l'école.

Un dynamisme de longue durée...

En effet, le bilinguisme a permis le maintien d'effectifs suffisants pour justifier deux postes d'enseignants bilingues au lieu d'un seul poste monolingue dans les

années précédentes. Ainsi à la rentrée 1983, 13 enfants sont inscrits à l'école qui accueille des élèves des communes environnantes. Très vite, le nombre d'élèves

augmente et une deuxième classe est ouverte en 1985. L'école de Saint-Rivoal accueille aujourd'hui 32 élèves, dont près de la moitié habite la commune.

Mais quel est le secret de cette longévité et de ce succès ?

Durant ces trois décennies, le dynamisme de l'Association des parents d'élèves, le soutien de la Mairie et de la Communauté de communes du Yeun Elez, les pratiques des enseignants et les bonnes relations avec les habitants ont assuré la visibilité de la petite école (fête du far chaque année, nombreux festoù-noz et

représentations de théâtre...) et fait venir de nombreux élèves des communes environnantes. Il faut souligner que l'école bénéficie également des services d'une assistante maternelle, d'une cantinière, d'une animatrice de garderie employées par la Mairie et d'un système de ramassage scolaire subventionné par

le Conseil Général

...parfois semé d'embûches

La question des enseignants bretonnants a toujours été un problème pour l'école de Saint-Rivoal. Il aura fallu attendre la rentrée 1993 pour que les deux classes aient chacune un instituteur bretonnant. D'autre part, la commune ayant la

particularité d'avoir une école publique entièrement bilingue (de manière générale, les classes bilingues du public sont intégrées dans un site d'école maternelle ou élémentaire ordinaire), cela a quelque peu « effrayé » certains parents pendant un temps. Aujourd'hui, les problèmes qui se posent sont d'ordre

financier. En effet, le fonctionnement de l'école pèse lourd dans le budget de lapetite commune. Et si l'école continue à se développer, ce qui est probable, la commune devra entreprendre des travaux d'amélioration des locaux(agrandissement de la cantine par exemple). Des recherches de financements

sont donc en cours et la communauté de communes du Yeun Elez a déjà voté l'attribution d'un fonds de concours exceptionnel de 10.000 ¤ pour l'année 2013.

Les 30 ans de l'école, c'est l'opportunité de mettre un coup de projecteur sur l'établissement, son histoire et celles et ceux qui sont mobilisés pour son avenir.

Les festivités des 30 ans

A l'occasion de ce 30 ème anniversaire de l'école et plus largement du bilinguisme dans les écoles publiques, l'association des parents d'élèves, la municipalité et l'association Div-Yezh Breizh organise un grand rassemblement le samedi 13

avril 2013, avec au programme :

> Exposition de photos et de documents dans la halle ouverte de la salle des fêtes

> Inauguration de la fresque réalisé par l'artiste Régis Bradol avec les élèves et exposée sur le bâtiment de l'école

> Dès 21h : Grand Fest-Noz avec à l'affiche les frères Guichen, Re an Are, Yod,Trio an Ifern, Paotred ar Riwall, Annaig et Anne-Marie, Gouez-Le Goff. Entrée 6 ¤

et possibilité de se restaurer sur place (crêpes) dès 20h

Contact : mairie-st-rivoal [at] wanadoo.fr

Evit 30 vloaz skol divyezhek publik Sant-Riwal ha, dre vras, an divyezhegezh er skolioù publik, e vo un devezh bras d'an 13 a viz Ebrel 2013, kaset da benn gant kevredigezh tud ar skolidi, an ti-kêr, ar gevredigezh Divyezh Breizh.

Setu roll ar pezh a zo kinniget :

Diskouezadeg fotoioù ha dielloù o tennañ deus istor ar skol, dindan koc'hu sal ar gouelioù

Diskuzhiadeg an tresadennoù bet savet gant Régis Bradol hag ar skolidi war moger ar skol

Adalek 9 eur : Fest-noz vras gant Ar vreudeur Gichen, Re-an-Are, Yod, Trio-an-ifern, Paotred-ar-Riwall, Annaig hag anne-Marie, Gouez/le Goff. E mont tre eo 6 ¤.

Krampouezh ha fritez war al lec'h.

Voir aussi :
mailbox imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.