Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Léna Louarn reçoit le prix France 3 de la brittophone de l'année
En juste récompense pour son immense travail pour la langue bretonne en tant que présidente de l'Office de la langue bretonne et directrice de l'école de breton pour adultes de Rennes Skol an Emsav
Philippe Argouarch pour ABP le 25/01/10 18:11

En juste récompense pour son immense travail pour la langue bretonne en tant que présidente de l'Office de la Langue Bretonne et directrice de l'école de breton pour adultes de Rennes Skol an Emsav,

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2787 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 7 commentaires
Stéphane Péan Le Mardi 31 août 2010 23:27
Une future Vice-Présidente au Conseil Régional dédiée à la "Langue Bretonne" ?
(0) 

Léon-Paul Creton Le Mardi 31 août 2010 23:27
Si Léna Louarn se retrouve sur la liste du PS en Finistère... Sera-ce "une prise de guerre" à la Sarkozy du PSFrançais __qui a toujours besoin de "rabatteurs" dans la chasse aux bulletins__ et dédiée à la dispersion des forces bretonnes?
Une proposition éventuelle du Ps à Lena Louarn, en prévision aussi, peut-être, des dicussions qui se profilent dans leur esprit pour le deuxième tour avec Europécologie? Soit dit en passant formation qui me donne l'impression d'une "certaine dilution de l'Udb" en son sein.
Mais comme pour certains parmi les Bretons mis sur le devant de la scène, qu'ils soient nominés,récompensés, ou désignés dans telles manifestations ou journaux, les "partis régionaux" ne semblent représenter pour ces Bretons, qu'un cadre trop étroit...à leurs combats, voire "patriotisme", ambitions(?)...
Ces Bretons en vue, sont une aubaine pour les formations hexagonales!Lorsqu'ils acceptent de se ranger à leur côté.
Pourtant, à mon avis, le moment était venu de ne plus tomber dans ce piège qui a vu bien des "Bretons communistes" ou des "Bretons socialistes" et autres, diviser et affaiblir les forces en Bretagne...Avec certainement les meilleurs intentions du monde,et l'analyse politique la plus pertinente bien entendu! Des progressistes qui ont fait bouger la Bretagne depuis des décennies comme nous pouvons le constater tous les jours... Tellement bougé que je sais maintenant ce qu'est "le traumatisme du bébé secoué"!
Gwel a vo!
(0) 

iffig cochevelou Le Mardi 31 août 2010 23:27
la dispersion de l' "Emsav" : les jacobins parisiens n'ont pas trop à se tracasser !
(0) 

Chefig Lannou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Thelo Mell, le président du jury des priziou 2010 est animateur à l'ofis et doit être très heureux de voir la présidente ainsi récompensée, cette proximité est cependant quelque peu troublante non ?
(0) 

Yann-Fañch Kernevez Le Mardi 31 août 2010 23:27
Ce qui est troublant, c'est le manque d'intérêt des bretons quant à vraiment apprendre leur langue ! Tout le monde a des amis, les emsavers sont des gens puissants... et puis nous bretons sommes tous frères, car on a qu'un père (Quimper) ! Ces proches, ces frères et soeurs, ces amis, ils ne leur manquent la visibilité (donc ils se la donnent, nous nous la donnons aussi dans nos cercles à nous...), l'invitation sur les plateaux parisiens : mais pourquoi l'attendent-ils ? Il y a les vrais en mouvement et les faux qui s'agitent, ou se débattent, peut-être souffrent-ils d'un manque de pragmatisme, si la politique française est compliquée, la politique bretonne est un art inaccessible ! "Tous les bretons sont extrêmes sauf moi" ! Nous marchons pourtant bien tous du même pas... vers la fin du temps breton. Rome nous avait promis la liberté et la démocratie, puis la France à son tour, le Royaume Uni ensuite, et enfin nous même n'y croyons plus alors nous nous la promettons à nous même sous le contrôle bâillonné de nos enfants ! Après tout, un breton ce n'est pas un intellectuel, c'est un patron de supermarché ou un alcoolique... pourquoi réfléchir puisque d'autres le font déjà pour nous ? A-nez, piv gomz brezhoneg e Frañs tri ? Hag e bro vreizh ? Ha petra eo an anv da skinwel breizhat ? "Netra TV", soñj a rann... Kalz tud a gomz, brezhoneg nebeud ! A greiz kalon. YF Kernevez
(0) 

Meriadog Facl'her Le Mardi 31 août 2010 23:27
Troublant ? Pas tant que ça... En effet, Thelo Mell le président du jury n'a pas participé au vote du "Brittophone de l'année", justement parce que Lena Louarn y était nominée. De même que Maiwenn Raynaudon, autre membre du jury n'a pas participée au vote du "Prix de la meilleure initiative pour les enfants", car sa soeur y était nominée. Il faut arrêter de voir des complots partout...
(0) 

Bernez Rouz Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je peux confirmer que les membres du jury des prizioù ne prennent jamais part au vote quand ils sont liés à des personnes nominées. Ce cas de figure arrive tous les ans, un écrivain lié à une maison d'édition n'intervient jamais quand il s'agit d'un auteur de la même maison, idem pour les disques, idem pour les films. Bien à vous
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons