Législatives 2017 "Le Parti Breton et le Mouvement 100 % la force éco-citoyenne" présentent leurs premiers candidats pour l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique et le Morbihan
Communiqué de presse de Parti Breton

Publié le 2/01/17 19:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
41541_1.jpg
Parti Breton

Le Parti Breton, dans le cadre du mouvement 100 % la force éco-citoyenne, affirme sa volonté de dépasser le clivage archaïque droite-gauche et annonce ses premiers candidats, élus de terrain pour le 35 (Sébastien Girard, ancien conseiller municipal de Saint-Jacques de La Lande, Gilles Marzin, conseiller municipal d'Argentré du Plessis, Olivier Berthelot, conseiller municipal de Bruz...) et le 44 (Jacky Flippot, adjoint au maire de Blain, Philippe Renaud, premier adjoint à Tréffieux, Arnaud Courjal, conseiller municipal d'Herbignac) et le 56 (Hervé Le Quéré, conseiller municipal de Guémené-sur-Scorff).

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Cette liste sera complétée en janvier pour l'ensemble de la Bretagne par d'autres candidatures notamment d'ouverture et de la société civile.

Sébastien Girard, délégué à la communication externe du Parti Breton

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1106 lectures.
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.