Législatives 2007 : Hervé Le Guen et Gaël Fleurent, du Parti breton, pour le Pays de Lorient et la Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 9/06/07 19:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Circonscription de Groix, Lanester, Larmor-Plage, Lorient, Ploemeur

Hervé Le Guen : Candidat du Parti Breton 55 ans, capitaine de remorqueur, Lorient

Suppléant : Gaël Fleurent 36 ans, responsable financier, Lanester

La Bretagne, notre meilleur atout

Les élections législatives sont l'occasion d'offrir à notre circonscription et à la Bretagne le choix d'une voie nouvelle.

A l'image d'autres régions européennes, comme la Catalogne ou l'Ecosse, le choix d'une Bretagne émancipée, permettra un véritable développement économique, social, culturel et démocratique, au service de l'ensemble de ses habitants.

A travers ma candidature, faites le choix de la Bretagne et de la social-démocratie

Hervé Le Guen

Investir dans la qualité de vie, le pacte social et la compétitivité

Pour répondre à la nécessité d'adapter notre économie à la mondialisation tout en sauvegardant notre système social, nous devons investir fortement dans :

- le désendettement - le maintien de notre système social et de retraite - la compétitivité des entreprises, notamment en amenant le niveau de prélèvement dans la moyenne européenne - la recherche avec un objectif de 3,5% du PIB breton dans les 5 ans - la qualité de vie et le développement durable - la politique maritime

L'émancipation des régions permet de dégager 15 à 20% du budget pour ces investissements; l'efficacité de la dévolution au Royaume-Uni ou de l'autonomie institutionnelle en Espagne, par exemple, a dynamisé l'économie des régions.. La Bretagne doit participer à ce mouvement qui se généralise à travers l'Europe : notre avenir en dépend.

Pour une véritable politique maritime

Alors que la France continue à tourner le dos à la mer, il est vital de définir une véritable politique maritime pour la Bretagne par :

- la création d'un corps de gardes-côtes chargé de la prévention, de la sécurité et de la surveillance des côtes bretonnes dans le cadre d'une politique européenne coordonnée ; - la mise en réseau des ports bretons, y compris Nantes-Saint-Nazaire, en lien avec des lignes ferroviaires de fret vers le cœur de l'Europe ; - la gestion de son secteur pêche et de sa représentation directe à Bruxelles par la Bretagne

Faciliter l'accès au logement

Face à la pression immobilière sur le littoral, l'Etat a échoué dans sa mission d'aménagement du territoire. Pour que le logement dans les zones littorales soit accessible à ceux qui y vivent, il est nécessaire d'inclure, comme au Danemark, des conditions de résidence ; de même pour les îles, il est urgent, comme cela existe à Jersey, de créer un marché de l'immobilier protégé à côté du marché spéculatif afin de permettre aux jeunes, notamment, de rester sur leur île.

L'environnement, un enjeu vital pour les générations futures et des solutions créatrices d'emplois

Les métiers du développement durable (retraitement des déchets, énergies nouvelles, dépollution) constituent une industrie amenée à connaître une forte progression. La Bretagne, et le Pays de Lorient, doivent se positionner très rapidement sur ces métiers à forte valeur ajoutée. Parallèlement, il est nécessaire de corriger les anciennes habitudes économiques destructrices de l'environnement : c'est en cela que je m'oppose au projet du groupe Lafarge d'exploitation des sables marins entre Groix et Quiberon.

La culture, facteur d'épanouissement

La richesse culturelle de la Bretagne est reconnue largement : cependant la politique française en la matière reste hyper-centralisée et ne permet pas la mise en valeur de cette richesse. Il est temps de transformer ce système archaïque au bénéfice de l'ensemble des acteurs culturels en Bretagne et des Bretons, par exemple, en remettant à plat le système des « scènes nationales » ou en renforçant les organismes culturels oeuvrant sur les 5 départements bretons. La culture bretonne dans toute sa diversité est un atout considérable pour l'épanouissement des habitants de la Bretagne .

Conforter la diversité linguistique

La Bretagne a la chance d'être un pays multilingue ; l'enseignement bilingue français/breton doit être favorisé et soutenu.

La langue bretonne doit être dotée d'un statut officiel.

Créer un service public audiovisuel

Contrairement à la plupart des régions européennes, la Bretagne ne dispose ni de chaîne de télévision ni de radio couvrant l'ensemble de son territoire : il est nécessaire que la Bretagne se dote enfin d'un service public de télévision et de radio de plein exercice qui permettra de conforter le dynamisme économique, social et culturel de notre pays.

Cette création aura aussi pour conséquence la création de milliers d'emplois et le développement de l'industrie audiovisuelle en Bretagne.

Deux impératifs

La réunification de la Bretagne

La création d'un parlement breton disposant d'un pouvoir législatif

La Bretagne, notre meilleur atout Votez Hervé Le Guen !

Parti Breton le mouvement social-démocrate et breton

Le Parti Breton est un mouvement politique récent, créé en 2003, dont l'objectif est de doter la Bretagne des institutions nécessaires pour son développement économique, social, culturel, environnemental et politique à l'image de nations européennes comme l'Ecosse ou la Catalogne. Social-démocrate et réformateur, le Parti Breton se veut au service de l'ensemble des habitants de la Bretagne.

Parti Breton BP 50403 , 56104 Lorient cedex contact [at] partibreton.org (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.