Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
photo greenpeace
photo greenpeace
- Dépêche -
Leclerc attaqué par Greenpeace pour vendre des fruits et légumes bourrés de pesticides
Que les pesticides soient dangereux pour la santé ne reste plus à démontrer. Selon Greenpeace : "de très nombreux rapports scientifiques montrent que certains résidus de pesticides peuvent augmenter le
La rédaction pour ABP le 23/06/16 16:39

Que les pesticides soient dangereux pour la santé ne reste plus à démontrer. Selon Greenpeace : "de très nombreux rapports scientifiques montrent que certains résidus de pesticides peuvent augmenter le risque de cancer et l’apparition des maladies telles qu’Alzheimer et Parkinson. Ils peuvent entraîner des problèmes de fertilité et de reproduction en provoquant des troubles hormonaux".

Le marché du bio, qui a crû encore de 15 % l'année dernière, est là pour démontrer que les clients n'ont plus confiance mais les grandes surfaces continuent de vendre des produits dangereux pour la santé.

À partir de 9 h 30 ce jeudi, des militants de Greenpeace ont investi le Leclerc de Bois d’Arcy (78) pour dénoncer l’omniprésence des pesticides dans les fruits et légumes vendus par le groupe. Greenpeace lance sa campagne "jus multi-pesticides" et continuera d’alerter ses clients sur la responsabilité du groupe.

Dans son communiqué, Laure Ducos, chargée de campagne agriculture pour Greenpeace France déclare : "Malgré une réaction violente de la sécurité et de la Direction du supermarché Leclerc face aux militants pacifiques de Greenpeace, l'opération de sensibilisation des clients de Leclerc a pu continuer" et "Le groupe Leclerc préfère la violence au dialogue et à la transparence. Greenpeace demande donc encore une fois à Leclerc ce qu’il compte faire pour lutter contre les pesticides dans la majorité des fruits et légumes qu’il vend à ses clients. C’est leur santé et notre environnement qui sont en jeu !"

" Leclerc est le plus mauvais élève en matière de lutte contre les pesticides. Des milliers de consommateurs franchissent chaque jour ses portes pour s’approvisionner en fruits et légumes pouvant contenir des dizaines de pesticides", poursuit Laure Ducos.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons