Le vendredi 26 novembre, venez parler Bretagne à Pontivy !

-- Prospective --

Communiqué de presse de Bretagne Prospective
Porte-parole: Michel Bouvier

Publié le 17/11/21 9:51 -- mis à jour le 17/11/21 10:16
53853_1.png
Bretagne Prospective

Bretagne Prospective et Breizh 5/5 organisent une journée d’échanges et de présentation de projets communs à toute la Bretagne. L’idée est de prouver que la Bretagne avance sur tous les terrains : au niveau local, à l’échelle des pays, et sur les 5 départements.

La participation est gratuite et axée sur le concret : les crèches en breton, l’inscription des jeux traditionnels bretons à l’Unesco, le Tro Breizh permanent, la stratégie numérique à adopter pour exister face aux géants du web, le développement d’une monnaie bretonne, le Gwen ha Du en Loire-Atlantique, et plein d’autres sujets pour cette journée que certains nomment déjà la « Foire de la Bretagne » ou « Foire à la bretonne».

La journée commencera à 9h30 pour se terminer à 17h00 au Palais des Congrès de Pontivy. Passe sanitaire obligatoire.

Si vous n'êtes pas encore inscrit, il est encore temps de le faire auprès de contact [at] bretagne-prospective.bzh

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Bretagne Prospective mène une activité de production d'idées nouvelles (Think Tank), d'études et d'élaboration de projets innovants pour la Bretagne. Dans une société fonctionnant de façon étanche, Bretagne Prospective met en relation les acteurs du monde politique, économique, de la société civile et de la recherche universitaire des 5 départements bretons afin de tisser des liens et de créer des plus-values de ce décloisonnement. Par ses réflexions et actions, Bretagne Prospective entend contribuer à faire de la Bretagne un lieu singulier où l'on peut développer des manières d'agir, des projets et des produits adaptés à la réalité et à l'originalité des territoires.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.