-- La réunification --

Le Val de Loire dans la tourmente. L’Unesco dénonce les détournements politiques d'un site classé au Patrimoine mondial

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole Paul Loret) publié le 4/05/11 18:40

Le Val de Loire dans la tourmente. L’Unesco dénonce les détournements politiques d'un site classé au Patrimoine mondial
Le Val de Loire dans la tourmente. L’Unesco dénonce les détournements politiques d'un site classé au Patrimoine mondial

Communiqué de presse. Nantes le 2 mai 2011

Sujet : Val de Loire (France)

L'Unesco a classé en 2000 le « Val de Loire » au Patrimoine mondial, délimitant le périmètre qui peut utiliser cette appellation. Situé entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, il vient donc effleurer les frontières de la Bretagne (voir le site)

La tentation était donc grande pour la Mairie de Nantes, propriétaire du Château des Ducs de Bretagne, et la région des Pays de la Loire, hostiles à l'identité bretonne du département de la Loire-Atlantique, de falsifier les documents touristiques et historiques en tentant d'intégrer le Pays Nantais dans le « Val de Loire ».


Déjà en juillet 2009, interpellée par les trois associations bretonnes, la Direction du Patrimoine de l’Unesco, à l’occasion de la parution d’une plaquette intitulée « Vallée des Rois » imprimée à 650.000 exemplaires, avait confirmé que le château des Ducs de Bretagne à Nantes, et les vins du Pays Nantais, ne font pas partie du « Val de Loire ». (voir notre article). On y consultera avec profit les différents PDF]. On pouvait penser que la mise au point de l’Unesco suffirait à calmer les falsificateurs.


Méprisant le sérieux et la qualité des classements de l'Unesco, la contrebande a continué, puisque cette fois-ci ce sont les châteaux de la Loire, et les grands sites du « Val de Loire », qui ont été la cible des manipulateurs. Le château des Ducs de Bretagne à Nantes s'est retrouvé dans les châteaux de la Loire, et le site classé par l'Unesco a été étendu jusqu'à la mer, sans aucune autorisation. (voir le site) des Châteaux de la Loire et voir la plaquette touristique “Châteaux de la Loire Finest France”.

Si l'on peut rester dubitatif devant la médiocrité de cette démarche, on ne peut que s'interroger sur le niveau d'estime que ses auteurs portent aux habitants de la Loire-Atlantique, à leur histoire, à leurs cultures et à leur capacité de réaction.


L'Unesco vient une fois encore d'être interpellée sur ce nouveau détournement politique du site classé. Et cette fois-ci, par un courrier du 21 avril 2011, l'Organisation confirme demander à la délégation permanente de la France auprès de l'Unesco de bien vouloir remédier à cette situation, financée avec de l'argent public.

À terme, c'est le classement du site « Val de Loire » au patrimoine mondial qui risque d'être perdu, si la Mairie de Nantes et la Région des Pays de la Loire persistent à falsifier l'histoire pour redessiner les limites de la Bretagne et assimiler les habitants de la Loire-Atlantique.


Le 18 juin 2011, tous les habitants des cinq départements bretons (Finistère, Côtes-d'Armor, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Morbihan) ainsi que tous ceux qui aiment la Bretagne sont invités à venir à Nantes, pour réclamer l'arrêt de cette politique mensongère et demander la réunification administrative de la Bretagne. Nos impôts seront mieux utilisés et, à l'international, nous gagnerons en visibilité, au lieu d'être ridiculisés par quelques élus celtophobes. (voir le site) de la réunion du 18 juin.


Identité des associations


— Section Droit et Institutions de l'Institut Culturel de Bretagne - Skol-Uhel ArVro

6 rue Porte Poterne / 6 straed an Nor Bostern

56000 Vannes / Gwened

Tél/Fax : +33 (0)2 97 68 31 10

(voir le site)

Courriel : icb.suav [at] wanadoo.fr

Regroupe 500 membres dont 78 associations, le tout cumulant 12.000 membres environ.

But social : Développer et diffuser la culture bretonne dans son acception la plus large et la plus diversifiée.


— Bretagne Réunie

BP 49032

44090 Nantes / Naoned

Tél. : +33 (0)6 82 67 19 46

(voir le site)

Courriel : contact [at] bretagne-reunie.org

Membre de la Plateforme de l'Agence des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne, elle fédère 48 associations culturelles, des entreprises, des acteurs de la société civile et des adhérents individuels (environ 800). 5.000 élus ont signé la Charte de réunification proposée.

But social : La reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. (Art.1 des statuts).


— Collectif breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme, ou Galv Karaez

Kervouziern Creis

29510 Landudal

(voir le site)

Courriel : anj.gaet [at] gmail.com

Le Collectif breton pour la démocratie et les Droits de l'Homme n'est pas un parti politique mais un rassemblement citoyen qui oeuvre à l'émergence de ces aspirations majoritaires, mais délibérément ignorées. Il oeuvre en matière culturelle, historique, politique, administrative dans une démarche citoyenne.

Rappel des cinq points qu'il a mis en exergue en octobre 1999, toujours d'actualité et base incontournable à ses yeux d'une vraie démocratisation de la société bretonne, à savoir :

– 1. la mise en conformité de la Constitution française avec les normes européennes et internationales ;

– 2. un statut public régional pour Diwan (école d'enseignement du breton par immersion) et pour la langue bretonne ; son enseignement correctement assuré dans les trois filières Div Yezh (public), Dihun (privé), Diwan (associatif), de même pour le gallo ;

– 3. la réintégration politique et administrative de la Loire-Atlantique au sein de la Bretagne ;

– 4. un pouvoir régional véritable avec des compétences et moyens financiers à l'égale des autres régions européennes ;

– 5. des mesures économiques respectueuses des humains et de l'environnement face à la mondialisation des marchés.

Document PDF 21929_2.pdf Le Val de Loire dans la tourmente. L'Unesco dénonce les détournements politiques d'un site du patrimoine mondial. Communiqué de presse de Bretagne Réunie 2 mai 2011.. Source : Bretagne Réunie
Document PDF 21929_3.pdf Pour Mémoire. Lettre de la Direction du Patrimoine l'Unesco à Bretagne Réunie 24 juillet 2009. . Source : Bretagne Réunie
Document PDF 21929_4.pdf Pour Mémoire la plaquette représentant les château des Ducs de Bretagne de Nantes dans les châteaux de la Loire. 2.8 Mo. Source : Bretagne Réunie sur ABP

Cet article a fait l'objet de 1699 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.