Le syndicat Force Ouvrière opposé à toute nouvelle décentralisation
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 10/01/13 17:16 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Beaucoup trouvent la prochaine loi Lebranchu sur la décentralisation, qui sera débattue au Parlement au printemps prochain, bien trop timide. Tout au contraire, les syndicats de fonctionnaires et tout particulièrement Force Ouvrière (FO) montent déjà au créneau pour l'attaquer. Ils auraient peur de l'apparition d'une inégalité de traitement des acteurs de la fonction publique selon les régions. Bien sûr, l'énorme inégalité des investissements, des services publics, et des infrastructures entre l'Ile de France et les autres régions ne dérange aucunement FO. Pas plus que la sur-rémunération des fonctionnaires en Outre-mer (+ 53 % à La Réunion, + 40 % à la Guadeloupe, Martinique et Guyane).

Dans la pure idéologie uneetindivisiblesque, fusion du concept marxiste éculé, avec relent stalinien, de "centralisme démocratique" avec le concept jacobin d'indivisiblité robespierriste des coupeurs de têtes, Jean-Claude Mailly, secrétaire de FO, voit dans la prochaine décentralisation un "morcellement de la République" qui remettrait en cause "l'indivisiblité, la cohérence,la lisibilité, l'unicité et du coup l'égalité républicaine". FO demande même "l'arrêt de la fusion des départements visant à la création d'une collectivité unique en Alsace" et exige que la décentralisation ne soit pas un procédé continu. Voir le PDF édifiant de la lettre que Jean-Claude Mailly a envoyée au Président de la République et que l'Express a publiée.

La réponse de François Hollande est tout aussi édifiante. Elle mettra un point final aux espoirs des doux rêveurs qui auraient pensé un moment qu'une évolution vers plus d'autonomie en Bretagne pouvait venir à l'occasion de l'arrivée au pouvoir du PS et de ses alliés. Dans sa réponse datée du 28 décembre dernier, François Hollande avoue que la future phase 3 de la décentralisation est juste une précision des compétences de chacun : "l'objectif de ce nouvel acte de décentralisation est avant tout de rendre plus clair, plus efficace et plus juste, l'excercice des politiques publiques locales". La messe est dite non ?

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF lettrejeanclaudemailly.pdf Lettre de Jean-Claude Mailly à François Hollande.. Source : www.acteurspublics.com
Document PDF lettrefrancoishollande.pdf Réponse de François Hollande. Source : www.acteurspublics.com
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1118 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 16 commentaires
marc iliou
2013-01-10 21:13:13
FO un syndicat réactionnaire dont on sait depuis longtemps qu\'il \'y a rien à en attendre en termes de démocratie et une réponse de Hollande qui en dit long sur que sera cette loi,elle sera un effet d\'annonce rien de plus,pour la décentralisation il faudra attendre au moins le prochain président de la république.
(0) 
SPERED DIEUB
2013-01-10 21:45:10
Et pourtant certains de nos éminents druides ( au moins un ) sont membres de ce syndicat FO ,mais après tout les voies mystérieuses qui mènent à la découverte de l'énigme de l'au-delà celte sont aussi impénétrables que celles du seigneur
(0) 
Pierre CAMARET
2013-01-11 02:03:20
Je sais qu'en Alsace , les representants socialistes ( encore eux ) sont opposes dans leur majorite au referendum du 7 avril???? et voila ma convinction , tant qu'il y aura une Republique Francaise , il n'y aura jamais de vraie politique de decentralisation .
Ces Messieurs pour qui nous votons , ont trop d'interet dans leur Republique Aristocratique .
Donc on repart pour un Tour . Vous me direz on en a l'habitude
(0) 
Gérard GAUTIER.
2013-01-11 06:57:54
Je ne suis pas surpris par cette prise de position qui est dans la logique de ce syndicat qui est moins attaché à la défense des salariés et des humbles qu'au statut et privilèges de ses représentants nationaux.
Cela ne date pas d'aujourd'hui.Pour en juger...

LETTRE-OUVERTE
Monsieur Marc BLONDEL
C.G.T.F.O 141 avenue du Maine
75680 PARIS Cedex 14

ELECTIONS PRUD’HOMALES
Le nouveau record atteint par les abstentions, 67.3 % lors des élections prud’homales démontre un inquiétant nouvel affaiblissement de la représentation salariale dans les entreprises. Quelles qu’en soient les causes, à analyser, je ne peux quant à moi que le regretter.
Mais tel n’est pas mon propos.
Même si l’on doit pas « tirer sur une ambulance » j’avoue me féliciter du net recul et du revers subit plus qu’ailleurs, en Bretagne - à cinq département - par Force Ouvrière.
Il est le signe incontestable que les salariés bretons n’ont pas oublié.
Depuis des années votre syndicat recroquevillé dans son conservatisme, son immobilisme s’est toujours rangé dans les rangs de ceux, jacobins, qui refusent toute reconnaissance de la diversité culturelle, de l’identité de notre Région.
Qui refusent, en fait un peu plus de démocratie.
Concernant la légitime réunification de la Loire-Atlantique à la Bretagne souhaitée par les Bretons,
les responsables de vos Unions départementales des Côtes d’Armor, du Finistère, d’Ille et Vilaine,
du Morbihan, de Loire-Atlantique ont apporté, nostalgiques (?) en 1999, une caution sans équivoque au décret inique signé par Pétain pour le gouvernement de Vichy le 30 juin 1941.
J’avais écrit, à ce moment-là, qu’ils apparaissaient comme les « soldats perdus » du syndicalisme.
Au moment où les avancées se sont faites plus importantes pour la Bretagne portées par une vague culturelle sans précédent, ce sont encore vos représentants dont certains officient dans des lieux prônant pourtant la tolérance, qui oublieux, se sont rangés dans les rangs des délateurs, de ceux qui pratiquant l’amalgame, le mensonge ont fait campagne pour discréditer l’ensemble des militants culturels bretons.
Ce sont encore eux qui ont fait, publiquement avec violence, campagne contre la signature de la Charte des langues régionales et/ou minoritaires ou la révision de l’article 2 de la Constitution.
Peu importe pour eux qu’ils aient participé ainsi, complices, à un véritable ethnocide condamné par l’Europe.
Toutes leurs prises de position étant justifiées par l’argument fallacieux de la défense d’une « République Une et Indivisible ».
En fait, le plus souvent, il s’agissait de refuser, plus largement, toute réforme qui puisse remettre en cause des privilèges, le statut catégoriel de certains.
Je n’oublie pas, de plus, que votre syndicat a sa responsabilité d’engagée dans le fiasco de l’Asfo d’Armor (organisme de formation professionnelle) qui a justifié l’ouverture d’une procédure dont l’instruction est toujours en cours.
Les conséquences ont été contraires à l’intérêt des salariés.
Plus largement, en refusant à la Bretagne et aux Bretons toute avancée de leurs aspirations légitimes, en niant l’expression de la démocratie, F.O s’est mis volontairement dans le camp de ceux qui, en fait, « font perdre la France ».
Le résultat du vote prud’homal vous concernant est rassurant.
Les salariés bretons ont compris que vous défendiez autre chose que leurs intérêts. Ils ont jugé l’importance de votre discrédit et ont tranché. C’est bien.
GAUTIER Gérard
Saint-Brieuc le 13 décembre 2002
Il ne faut pas oublier l'implication de " ce syndicalisme" dans l'affaire des emplois fictifs!
(0) 
Pierre CAMARET
2013-01-11 07:27:26
Mais les Francais ( quelqu'un l'avait dit ) ont la memoire courte .
Leur Une et Indivisible ne l'a pas toujours ete :
-Perte des departements francais de Belgique /Luxembourg/ Rive droite du Rhin / Italie apres la fin de l'epopee Napoleonienne .
- Perte de l'Alsace Lorraine apres la defaite de 1871 .
- Perte des departements francais d'Algerie , a l'Independance en 1962.
Donc une expression qui ne devrait plus existee. Mais les francais ( dirigeants ) sont des menteurs par nature .
(0) 
Ar Vran
2013-01-11 09:51:00
On s\'en doutait plus qu\'un peu de la réaction de ce syndicat crispé sur la défense de privilèges anachroniques....
Maintenant que la position de FO est publiée, donc connue, que vont faire les Bretons conscients qui y sont syndiqués ? Vont-ils
1/ ne rien faire comme de gentils \"veaux d\'eau\" ?
2/ fonder un collectif pour émettre publiquement un communiqué qui dénonce ces propos scandaleux
3/ démissionner de FO ?
Vu l\'état d\'hypocrisie dans lequel baignent certains, je pense que la vaste majorité va préférer l\'hypothèse n° 1 et continuer de militer comme ci de rien était.
Bande de lâches !
(0) 
eugène Le Tollec
2013-01-11 10:35:09
J'ai toujours dit
Que la République issue de la révolution était quelque part socialiste ,du moins dans ses rouages et certains de ses principes .
Actuellement toutes les courroies de transmission sont dans cette philosophie dire"sociale".
Deux principes "Une et indivisible" sous une houlette jacobine et centralisatrice (cela va faire crever les peuples)Regardons les résultats pour le monde du travail, les classes moyennes, les anciens!
Regardons vivre ce pays dans tous ses laxismes!
Même ces syndicats sont pour ces façons de gouverner (voir le dernier poste de M. Chérèque....inspecteur....)
(0) 
pol hochon
2013-01-12 20:25:54
FO a toujours été du côté du manche, quelle que soit sa couleur politique.
Pour dire, quand le syndicat « jaune » CSL a été dissous vers 2000, un nouveau syndicat jaune a été créé (le SIA). A l'usine Citroën de la Barre-Thomas de Rennes, les permanents du SIA ont depuis créé une section FO... Eux, au moins, savent pourquoi il y a 8% de syndiqués en France, contre 19% en Allemagne, 35% en Italie ou 74% en Finlande. Enfin, moins de 1% des salariés syndiqués à FO, ça relativise quand même l'importance de ce machin.
FO a même été financé par la CIA dans les années 1950-60, pour contrer la CGT communiste. Ils ont avalé toutes les couleuvres. Leur opposition à la décentralisation est donc logique, parce que ça remet en cause les accointances en haut lieu.
Enfin, ce qui rassure, c'est qu'ils ont perdu la moitié de leurs adhérents en 20 ans...
(0) 
Pierre CAMARET
2013-01-16 09:30:01
Bon article dans Ouest France de ce jour .ecrit par le Directeur de CERI : Centre Etudes et Recherches Internationales Son titre l'Allemagne doit nous inspirer .
- Societe moins autoritaire car Federale .
- Pas de Bonapartisme des elites .
- Pas de lutte des classes.
- Management par Concensius.
Mr JC MAILLY devrait lire cet article.
(0) 
V pour Vendetta
2013-01-28 14:25:28
Vous n\\\'êtes pas sans savoir que la décentralisation rime avec clientélisme, passe-droit, gabegie, recrutement sans concours mais sur piston, éclatement des compétences et des financements? Regardez tous les exemples, tous les articles.
La position de FO est plus que légitime, nécessaire même, n\\\'importe quel connaisseur en droit public ou en organisation de la société vous dira que la déconcentration est une bonne chose, la décentralisation est dangereuse pour la majorité de nous, les citoyens.
Vous souhaitez l\\\'Europe fédérale des régions, socio-libérale, c\\\'est votre droit, mais vous allez casser les acquis du Conseil national de la Résistance, du Front Populaire.
Vos enfants ne pourront que vous remercier de votre geste Ô combien héroïque, simplement parce que le repli sur soi identitaire n\\\'est qu\\\'un prétexte que d\\\'autres utilisent pour mener à bien leurs projets de société qui nuiront à l\\\'ultra majorité.
Bientôt, nous n\\\'aurons plus de droit de rendre hommage à nos ancêtres morts pour la France!
Quant au CERI, les conclusions sont prévues d\\\'avance comme celle de tous les think tank d\\\'inspiration socio-libérale comme Terra Nova par exemple.
(0) 
Pierre CAMARET
2013-01-29 00:40:55
Et voila , vous employez le terme "les acquis "voila bien un mot qui devrait etre raye du vocabulaire courant . Il n'y a pas d'ACQUIS eternels .On peut obtenir des avantages pour une certaine periode donnee, parceque c'est une periode economiquement favorable , mais on ne doit pas esperer que ces avantages durent quand les circonstances ont change
La FRance est un vieux pays , qui emploie un language ecule.
La FRance manque d'education economique...... cela a ete une des raisons de mon depart .
(0) 
Michel Prigent
2013-01-29 05:28:06
Il est urgent que Mr Vendetta parte en croisade contre tous ces pays arrièrés qui pratiquent la décentralisation, voire même, horreur, le fédéralisme qui sont forcément ultra libéraux, mal gérés tels Allemagne, USA, Brésil, Russie, Italie, Espagne, grande Bretagne...
Certes, ils ne jouissent pas d'un Etat Providence comme le nôtre (pour combien de temps) encore que les pays scandinaves font largement aussi bien.
Quand à "l'hommage à nos ancètres morts pour (à cause ?) la France", il n'aurait pas lieu d'être si l'on avait réalisé les "Etats Unis d'Europe" proné déjà par Victor hugo au lieu de la détruire par des guerres fratricides fomentées par le nationalisme si prisé par la France.
(0) 
V pour Vendetta
2013-01-30 10:46:54
Généralement, les personnes qui raillent sur les soit disants avantages ou acquis sont ceux qui sont dans une position sociale favorable, et/ou qui n'ont pas connu quelconque difficulté.
Devons-nous rougir d'avoir, en France, une école grautite, laïque, et des université globalement de qualité?
Devons-nous avoir honte d'avoir un système fiscal redistributif et un droit du travail sécurisé qui permet - encore - d'avoir une classe moyenne qui se maintient à 59% de sa population et qui n'a pas baissé contrairement aux autres pays?
Devons-nous envier d'autres pays qui, à parité de pouvoir d'achat égal, ont une qualité de vie supérieure?
Enfin, je m'égare du débat originel.
L'alternative liée à l'Acte III de la décentralisation est la suivante :
- soit on veut un système de type espagnol, avec des communautés autonomes, qui tant que la situation est propice, n'ont qu'à mot à la bouche - INDEPENDANCE - mais qui, comme en ce moment, ne peuvent faire face à la crise économique et réclament l'aide du pouvoir central?
- soit on a un pays fort, dans lequel on est d'abord français avant d'être d'une quelconque région ou département, avec un système public au mérite (concours) plutôt qu'au copinage (recrutements hors concours) et une fierté d'être le 1er pays touristique au monde?
A vous de voir
(0) 
Pierre CAMARET
2013-01-30 21:27:08
@Vendetta.
Nous ne parlons pas de la meme chose . Donc discussion inutile
(0) 
eugène Le Tollec
2013-01-31 11:16:59
V pour Vendetta
savez vous ce qu'est le fédéralisme,en deux phrases
Régalien d l'état Subsidiarité pour le rest.... donc pour la Bretagne ,le total management de ses finances (c-a-d une loi de dévolution suivie d'une loi de rétrocession financière).
La Bretagne peut se gérer sans l'octroi et l'écrasement de Paris (actuellement quelqu'un pète à Landerneau ou à trifouillec -les -Bains ,Paris doit prendre une décision.
Est-ce cela votre "état fort"?
Donc vos propos sont inutiles!
(0) 
Pierre CAMARET
2013-02-01 04:25:17
@Eugene Le Tollec.
Le Federalisme c'est la Democratie de proximite. Period.
La Vraie independance n'existe plus .Nous sommes trop dependant de l'economie .
Aussi ma surprise,le fait d'avoir des gouvernements politiques PS /UMP etc..... est absolument obsolete .Nous devons avoir des Gouvernements economiques , qui savent remplacer une usine qui ferme car il n'y a plus de marche , par une autre dont la production a un marche, alors la , on peut garder "ses avantages acquis" sinon comment voulez vous que je puisse payer vos avantages qui me coutent 150 , si j'en gagne seulement 100 . Emprunter biensur ( ce que l'on fait ) mais cela a une limite et on le voit maintenant .
Facile a comprendre . Un anglosaxon de 15 ans le sait . En France un adulte de , disons , 50 ans ne le sait pas .
L 'élement culturel joue un grand role , premierement pour la comprehension , deuxiemement pour la realisation.
Il y a un essai qui m'interesse : le pont entre l'Industrie automobile et l'Índustrie Aeronautique qui est actuellement en bonne forme : transfert de personnel ( apres reformation) de competence . a suivre.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.