Le souffle de l'awen
Musique de Philippe Argouarch

Publié le 2/01/19 13:31 -- mis à jour le 02/01/19 19:35
46590_1.png
pochette

Le 15e album de Pascal Lamour est agréable à écouter. Une musique aérienne qui est paisible et réconfortante en ces temps incertains. On notera l'originale "Incantation" avec ses accents mantriques. L'album s'inspire de la matière de Bretagne, des quatre festivals druidiques des mi-saisons entre autres. Awen est un mot breton que l'on peut traduire par "inspiration, muse".

En ce qui concerne la recherche de l'ancienne musique des chamans, on reste toutefois sur notre faim. Cette musique ne pourra être retrouvée que si ses instruments sont retrouvés. Voir à ce sujet les instruments néolithiques utilisés par le groupe scandinave Heilung. Ils se servent de flûtes confectionnées dans des fémurs de mammifères, de cors d'ivoire de bovidés, de percussions de peaux tendues (les percussions du Souffle de l'Awen sont un peu trop métalliques à mon goût) et d'instruments à cordes primitifs.

La réalité c'est que le druidisme ne semble avoir duré que 500 ans chez nous et qu'avant çà, il y a eu 40 000 ans, sans doute bien plus, de chamanisme. Ce chamanisme était lié non pas à une civilisation celtique agraire mais à nos ancêtres chasseurs-cueilleurs-pêcheurs que l'on ne peut qu'invoquer aujourd'hui-- avec force. Ce monde naturel qu'eux respectaient et vénéraient, nous sommes en train de détruire.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.