Vendée Globe : le skipper breton Armel Le Cléac'h passe le cap Horn en tête et bat le record de cinq jours
Dépêche

Publié le 23/12/16 14:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Armel Le Cléac'h a franchi le Cap Horn ce vendredi vers 13 heures 30, heure de Paris. Armel a pulvérisé d’environ 5 jours le temps de référence pour ce cap établi il y a quatre ans par François Gabart.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Après avoir longé la Cordillère des Andes cette nuit et profitant d'un flux d'ouest, Armel Le Cléac'h progressait à 17 noeuds. Il a encore repris de l'avance (762 milles) sur son premier poursuivant, le Gallois Alex Thomson, qui est resté englué sans vent cette nuit. Face au Cap Horn, Armel naviguait au près dans la matinée par des vents contraires mais avec une mer toujours très dangereuse dans ces parages, dans des conditions acceptables.

Sa remontée de l'Atlantique a donc commencé. Il n'est plus qu'à 7.000 nautiques des Sables d'Olonne où, sauf imprévu, son arrivée est prévue à la mi-janvier.


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
P Le Guern
2016-12-24 17:31:42
Bravo au skipper, mais j'en ai mal aux oreilles d'entendre cette prononciation de son nom "clé...hache" sur tous les médias même......bretons !!!!!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.