Le référendum pour l'indépendance aura bien lieu le 1er octobre en Catalogne

-- Europe --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 8/09/17 20:50 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le gouvernement séparatiste catalan a convoqué mercredi 6 septembre au soir un référendum d’autodétermination pour le 1er octobre. La signature intervient après la promulgation de la loi régionale organisant la tenue de ce scrutin, au nom du « droit du peuple catalan à décider de son avenir politique ».

43011_1.jpgphoto radio canada

Pas de dialogue depuis 2010

D'après notre correspondant local spécialiste de la question catalane, les gouvernements espagnols de droite comme de gauche se sont toujours opposés depuis 2010 à des transferts de souveraineté fiscale et financière à la Catalogne, contrairement à ce qu'avait obtenu le Pays Basque depuis 1978.

L'union fait la force

Les scandales financiers du parti Convergences et Union (la droite libérale catalane) du temps de Pujol avaient affaibli la Convergence au profit de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), les sociaux démocrates catalans. Et puis comprenant les enjeux, les deux partis se sont présentés ensemble aux élections du Generalitat en 2015 sous le nom de «Ensemble pour le OUI». Ces deux partis réunis, ajoutés à d'autres petits partis indépendantistes, ont gagné les dernières élections régionales avec 62 sièges sur 135. Ils ont obtenu la majorité en ralliant les 10 voix de Candidature d'unité populaire (CUP), les Anti-capitalistes. C'est un peu comme si en Bretagne on avait une liste rassemblant Parti Breton, UDB, Breizhistance et Troadec. Les Catalans l'ont fait.

La Guardia civil contre le peuple ?

D'après notre correspondant, le gouvernement catalan a commencé a construire une administration pour un nouvel état indépendant afin d'être prêt pour le référendum du 1er octobre si le OUI gagne.

Le gouvernement central essaiera tous les moyens constitutionnels et juridiques pour bloquer le référendum et ensuite le transfert du pouvoir aux indépendantistes. Madrid pourrait même dépêcher la Guardia civil pour empêcher la tenue du référendum qui pourrait se tenir alors dans des camions ! Plus de 80% des municipalités sont pour le référendum et la plupart sont indépendantistes.

Voir aussi :
mailbox imprimer