Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Le réalisme économique a poussé la Région Bretagne à quitter Ouest-Atlantique , Commentaires et interrogations du Parti Breton
Après le département de l'Ille-et-Vilaine, c'est au tour de la Région Bretagne de quitter l'association de promotion économique Ouest-Atlantique. La Région Bretagne ne versera pas sa subvention en 2006. En soi et par les réactions qu'elle a suscitées, cette décision est réjouissante. Le Parti Breton
Gérard Olliéric pour Parti Breton le 12/01/05 14:05

Après le département de l'Ille-et-Vilaine, c'est au tour de la Région Bretagne de quitter l'association de promotion économique Ouest-Atlantique. La Région Bretagne ne versera pas sa subvention en 2006.

En soi et par les réactions qu'elle a suscitées, cette décision est réjouissante. Le Parti Breton tient à exprimer sa satisfaction. C’est une sage décision dictée par le réalisme qui, en matière de développement économique, a fini par s'imposer.

Ouest-Atlantique a échoué et montré que sur le plan du développement économique l'échelon interrégional n'est pas, en l'occurrence, pertinent.

La Bretagne, c’est 5% de la population française, 2,3 % du commerce extérieur français, 1,8 % de son commerce maritime. L'activité économique bretonne aujourd'hui, c'est l'industrie agro-alimentaire en déclin, la filière pêche en difficulté, l'électronique en crise, le train des nouvelles technologies en passe d'être raté, le tourisme et l'immobilier en hausse, l'exil des jeunes diplômés ……

Aux yeux des décideurs économiques étrangers, l'appellation Ouest-Atlantique (Western Atlantic en anglais) nous empêchait de profiter de notre notoriété internationale. Nos qualités humaines et nos savoir-faire perdaient leur visibilité. Contrairement à ce qu'en dit M. Alain Mustière, président du Conseil économique et social des Pays de la Loire, l'identité bretonne est un atout majeur dans le contexte de concurrence mondiale.

Ceci dit, autant il est juste de souligner le réalisme de cette décision, autant il est important pour le Parti Breton d'en souligner les limites. D'une part le président Le Drian avait en juillet dernier donné son accord pour des coopérations interrégionales en matière de culture, d'aménagement du territoire et de représentation à Bruxelles. Qu'en est-il maintenant ? Assistons-nous à un salutaire virage ou à une manoeuvre tactique ?

D'autre part la reprise en main de notre action de prospection internationale est-elle possible sans la Loire-Atlantique, le port Nantes-Saint-Nazaire et l'aéroport international ? Le départ de Ouest-Atlantique annonce-t'il une coopération renforcée Région Bretagne/Département de Loire-Atlantique ? Dans ce cas quelle sera la position de ce dernier ? Refus, timide avancée ou audace ? La nature de cette réponse permettra de mesurer réellement la volonté des élus de Loire-Atlantique de servir les intérêts économiques de leur département plutôt que ceux de l'appareil d'Etat français.

Le départ de Ouest-Atlantique est incontestablement un pas dans la bonne direction mais qui pose des questions en cascade. Ces questions extrêmement importantes appellent une vision courageuse et déterminée.

Le Parti Breton la soutiendra au-delà des clivages dans l'intérêt de la Bretagne et de ses habitants.

Pour le Parti Breton, le secrétaire de la fédération de Loire-Atlantique Yves Koziel Mobile :06 07 32 34 48.

Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Voir tous les articles de Parti Breton
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons