Le premier vol Londres-Quimper
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 30/05/12 22:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le premier vol de Londres (London-city airport) à Quimper a atterri aujourd'hui à 13 h 30 à l'aéroport de Quimper-Cornouaille à Pluguffan. La British Airways prévoit deux vols allers-retours par semaine pendant toute la saison. C'est la première fois que l'aéroport de Quimper prend une dimension internationale. Il a fallu y installer des douaniers avant que le ministre Manuel Valls autorise l'atterrissage.


Quimper-Cornouaille devient international. L'aéroport de Nantes-Atlantique est quant à lui intercontinental.

Vous pouvez aller en Amérique du Nord au départ de Nantes avec Air Transat, une compagnie aérienne canadienne qui a des vols réguliers pas chers entre Nantes et Montréal (voir le site)

Mais aussi en Amérique du Sud, dans le Maghreb ou au Proche Orient (voir le site) et ce depuis plusieurs années.

D'autrepart la compagnie aérienne espagnole lowcost Volotea arrive à l’aéroport de Nantes Atlantique où elle ouvre à compter de ce 1er juin, 14 destinations : Ajaccio, Bastia, Biarritz, Metz-Nancy, Perpignan, Toulon, Munich, Prague, Milan, Olbia, Valence, Palma de Majorque, Minorque et Ibiza.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.