Le Port du Crouesty, lauréat du Trophée Escale 2011

-- Environnement --

Communiqué de presse de VinciCom
Porte-parole: Relations presse VinciCom

Publié le 25/07/11 18:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


Plus grand port de plaisance de Bretagne, le Port du Crouesty vient d'être récompensé au niveau national pour sa qualité de services, d'accueil et ses actions en faveur de l'environnement

Premier port de plaisance breton avec ses 1.432 places à flot, le port du Crouesty géré par la Sagemor vient de recevoir le Trophée de l'Escale 2011, un prix national qui récompense l'accueil sur mesure, le programme d'animations et de régates particulièrement étoffé ainsi que les nombreux investissements dans les infrastructures : nouveaux pontons, rénovation de la capitainerie, modernisation et extension de la station carburant, ... De plus le port du Crouesty mène de nombreuses actions de préservation de l'environnement : création d'un port à sec de 148 places dernière génération qui offre une réelle alternative au manque de places à flot, acquisition d'un bateau conçu pour optimiser l'entretien du plan d'eau, lancement d'offres pour inciter au carénage sur terre-plein, tri sélectif et récupération des eaux noires, etc.

Un jury de professionnels de la mer et du tourisme

L'opération des Trophées de l'Escale a été lancée en 2005 par l'association nationale des maires des stations classées et des communes touristiques, Primagaz, la Fédération française des ports de plaisance et le Yacht club de France. Ce prix décerné par des professionnels et des collectivités, récompense les efforts et les investissements entrepris par les ports de plaisance en matière d'accueil, de services et de développement économique dans le plus grand respect de l'environnement. Lauréat 2011, le Port du Crouesty qui se présentait pour la première fois, succède cette année à La-Roche-Bernard, autre port géré par la Sagemor, vainqueur en 2010. Depuis seulement deux ans Sagemor , Société d'économie mixte gestionnaire de 12 ports du Morbihan, présente des candidats à ce concours national et se distingue pour la deuxième année consécutive.

Sont également lauréats pour cette édition, le port de Fréjus (83) et le port fluvial de Briare-le-Canal (45). Ces Trophées seront remis aux lauréats à l'occasion du Salon nautique de Paris en décembre prochain.

Un accueil et des services aux navigateurs sur mesure dès l'avant-port

Grâce à une équipe de 18 personnes, renforcée de 16 en saison, l'accueil du Port du Crouesty se fait déjà sur l'eau. Durant la saison estivale et les grands week-ends de printemps, l'accueil des bateaux en escale se pratique dès le chenal où une place leur est attribuée et une aide à l'amarrage proposée. Pour éviter aux plaisanciers en escale un déplacement à la capitainerie, un agent de port vient à la rencontre des bateaux pour remplir les formalités administratives ou proposer les offres de la station touristique (animations, spectacles, commerces, randonnées...).

Sur les quais, un service de rade entre les deux rives du port, est proposé gratuitement 7 jours / 7 et plus de 17 heures par jour durant les mois d'été.

- D'importants travaux ont été effectués ces deux derniers hivers afin d'améliorer l'accueil : les pontons de toutes les darses ont été changés, les blocs sanitaires de la darse nord ont été refaits à neuf (accessibles par code) et la station carburant offre désormais 5 volucompteurs ouverts 24h sur 24 h pouvant fonctionner simultanément (ce self-service est couplé avec l'aide de personnel pour accompagner les plaisanciers et diminuer l'attente).

Les bâtiments de la capitainerie ont été rénovés entièrement en 2010 et équipés d'un accès Internet gratuit. En plus des services courants tels que la consultation de bulletins météo..., on y trouve depuis l'été dernier une bibliothèque en libre accès.

- Autre atout du port de plaisance : tous les services marchands sur les quais : voilerie, accastillage, avitaillement en supermarché, restaurants, bars, shopping (vêtements, produits locaux...). Également à deux pas du port, dans la zone artisanale du Rédo, plusieurs corps de métiers du nautisme qui représentent de nombreuses marques de bateaux et de moteurs.

- En plus des services de logistique, de nombreuses animations se déroulent sur le port, en concertation étroite avec la commune d'Arzon et l'office de Tourisme : marché tous les lundis matin durant l'été, événements folkloriques, concerts gratuits en plein air, festival Place aux Mômes (les samedis des vacances) ou Quai des arts (en juin)...

Implanté sur une station balnéaire riche en sites touristiques et patrimoniaux, le port offre aussi aux plaisanciers en escales deux entrées gratuites au site néolithique du cairn du Petit-Mont.

Un développement économique respectueux de l'environnement

- Une escale de plaisance stratégique : située à l'extrémité de la Presqu'ile de Rhuys en bordure du golfe du Morbihan, ouverte sur la baie de Quiberon et abritée par Belle-île-en-Mer, la fréquentation du Port Crouesty est soutenue : près de 200 unités en escale par jour, soit 14000 nuitées de passage par an.

- Un port à sec dernière génération : face à une demande forte, Sagemor mène une stratégie d'optimisation de l'espace afin de minimiser l'impact environnemental. Port en eaux profondes accessible 24 h sur 24 h, le port du Crouesty offre déjà 1432 places à flots dont une centaine pour les bateaux de passage, et depuis 2007 propose 248 places de port à sec. Équipé d'un prototype (vendu depuis à 4 exemplaires) le MEPS (mise à l'eau port à sec), le port du Crouesty assure un service optimum permettant une manutention rapide et simple.

- Autre point fort : la gestion des déchets : déjà équipé de trois zones de tri-sélectif, le Port du Crouesty va ouvrir une zone supplémentaire pour le bassin visiteurs. Le terre-plein manutention dispose d'une aire de tri pour les déchets dangereux, dédiée aux huiles de vidange, piles usagées, anodes usées... Enfin, le port organise pour la troisième année consécutive, une session de récupération des fusées de détresse et d'engins pyrotechniques évitant ainsi leur dispersion dans la nature. L'an dernier ce sont plus de 1200 fusées qui ont été ainsi récupérées et traitées.

- Des packs de manutention incitant les plaisanciers au carénage sur terre-plein : afin d'éviter les carénages sauvages dans la nature... le port a mis en place un tarif attractif comprenant un aller-retour en 24 heures sur le terre-plein équipé (compter environ : 59 euros pour un bateau de 7 m). La zone de manutention de 11.000 m² dédiée au carénage est dotée de récupérateurs d'eaux usées.

- Dernier aménagement, une station de récupération des eaux noires est en fonction depuis cet été.

Les bornes électriques à temporisation (eau + électricité), et les relevés réguliers des compteurs d'eau et d'électricité permettent au port une meilleure gestion des ressources et la détection de gaspillages.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1225 lectures.
Agence de communication globale, relations presse/médias et production de contenus.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.