Le point sur Menez Dregan, le site qui prouve que la Bretagne est habitée depuis au moins 465 000 ans (vidéo)

-- ABP --

Reportage
Par Philippe Argouarch

Publié le 2/09/16 18:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 1er septembre, on refermait à nouveau le site de Menez Dregan à Plouhinec après les 5 semaines annuelles de recherche et de fouilles. Les fouilles sont dirigées par Claire Gaillard, responsable du site pour le CNRS et son assistante Anne-Lyse Ravon, doctorante à Rennes. Madame Claire Gaillard a eu la gentillesse de faire le point sur les recherches avec ABP.

Menez Dregan est une grotte effondrée située directement sur la côte de la commune de Plouhinec un peu plus bas que le nouveau Centre d'interprétation du patrimoine archéologique à la pointe du Soulc'h, entre pays Bigouden et Cap Sizun. Un endroit magnifique très riche en vestiges préhistoriques.

À cause de l'acidité des sols rien d'ancien ne se conserve en Bretagne mais par miracle, la partie supérieure de la grotte, qui avait été occupée par des hominidés depuis 465 000 ans, s'est effondrée. Les sédiments comme certains des restes d'occupation humaine ont ainsi pu être conservés, pris en sandwich, voire stratifiés - même si la mer a recouvert tout le site à une époque préhistorique. Le site est protégé l'hiver par des plaques d'acier enchaînées entre-elles mais il s'en est fallu de peu que les grosses tempêtes de l'hiver 2013-2014 n'emportent le tout - y compris le site archéologique.

Même si l'équipe de chercheurs et d'étudiants a été vernie par le beau temps, seulement quelques os d'animaux ont été découverts cet été. L'équipe travaille sur la couche 9, celle qui contient un des plus anciens foyers en Europe et qui prouve que la Bretagne est habitée quasi continuellement depuis au moins 465 000 ans.

Cet article a fait l'objet de 2769 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir son mur