Le point BZH monte en puissance
Interview de Philippe Argouarch

Publié le 30/11/08 6:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Avec le feu vert de la région et la création de l'association officielle qui fera la demande à l'ICANN (l'institut américain qui gère les extensions comme .com, .org etc) pour la création d'une extension internet .bzh, la route est libre vers les point bzh sur internet.

À la suite du succès de la Catalogne qui a obtenu un point cat en 2007, plusieurs régions comme l'Écosse, le Pays de Galles et des villes comme Paris ou Berlin ont construit des dossiers en vue de la création de domaines en rapport avec leur région.

ABP-TV a interviewé le bureau de la nouvelle association afin qu'ils nous expliquent les enjeux, les avantages pour la Bretagne. Les entreprises, les collectivités territoriales, les associations et les simples citoyens sont encouragés à devenir adhérents afin d'assurer le financement, relativement important, de l'opération.

Pour plus d'info : (voir le site)

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1761 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.