Le PARTI BRETON solidaire des indépendantistes catalans

L'Espagne qui avait su trouver -contrairement à la France- un moyen de faire coexister en son sein différentes nations en négociant et accordant de larges autonomies, n'a pas su trouver la manière de renouveler ce pacte de manière démocratique..

logo Parti Breton 43 43097_1.jpg logo Parti Breton

Au lieu d’accepter démocratiquement ce référendum, comme l’ont fait la Grande-Bretagne avec l’Ecosse, le Canada avec le Québec, le pouvoir espagnol vient de déclencher une batterie de mesures d’une effarante violence: 750 maires (sur 948) cités à comparaître, saisie des moyens ou instruments destinés à organiser le référendum (urnes, formulaires électoraux, propagande électorale), fermeture du site internet, injonction aux médias de ne pas diffuser d’information sur le sujet... Et ce mercredi 20 septembre au matin, la “Guardia Civil” a pris d’assaut, les locaux du gouvernement catalan. Violence caractéristique d‘un véritable coup d’état.

Solidaire avec le peuple catalan et ses représentants, le Parti Breton proteste vivement contre ce déchaînement indigne d’une monarchie qui se veut démocratique.

Le PARTI BRETON salue le courage des élus locaux et des membres du gouvernement catalans. Leur implication répond à la demande démocratique de la population et les rapproche des électeurs. Puisse leur exemple inspirer les élus bretons !

Pour le Bureau Politique,

Gaël Fleurent

Vice-Président du Parti Breton/Strollad Breizh

et Yves François François Le Coadic

Ancien membre du Conseil National du Parti Breton

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Parti Breton

Le Parti Breton est un parti politique républicain, réformateur, qui a vocation à regrouper les hommes et les femmes s'engageant dans le combat pour la reconnaissance pleine et entière de l'identité nationale du peuple breton. Il propose une vision spécifique de l'organisation sociale fondée sur la primauté de l'individu.
Il se définit dans les valeurs de l'humanisme, de la solidarité, de la démocratie et de la liberté.
C’est un parti de réforme, s’adressant à tous ceux qui œuvrent pour le progrès selon les principes des philosophies politiques allant de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale tels que ces concepts sont largement reconnus et répandus dans l’actuelle Union Européenne.

Vos commentaires :

Jacques
Dimanche 24 septembre 2017

Justement, ce qui se passe en Catalogne et en Ecosse rassure la France Républicaine dans son choix d'un centralisme extrême....

Si l’Écosse a du faire face à des pressions en provenance d'Angleterre, mais surtout de l'Union-Européenne et des USA...

La Catalogne elle fait face directement à une réaction d'état policier en panique de voir de porte-monnaie s'éloigner fiscalement...

Alors, nous en Bretagne nous ferons mieux d'imaginer ce que sera la réaction d'une République hyper centralisée, universaliste et colonialiste qui a créée le concept d' "Etat-nation" (l'état impose aux peuples une nationalité artificielle).... Car 400km de chaîne humaine, 1 millions de personnes dans la rue et un Référendum ne devrait pas l'intimider énormément sauf à justifier des moyens bien plus répressifs au nom de l'unité de la "Nation"...

Comme disait un Catalan dans le reportage de Breizhoweb : "... plus un état est faible, plus sa réaction est violente..."

Donc, nous ferions mieux d'avoir le courage d'imaginer et nous préparer à cette situation....

Donc arrêtons de soutenir les Catalans qui savent parfaitement où ils vont et occupons-nous de notre propre démocratie pour laquelle tout reste à faire et dont le prix risque d'être un peu plus élevé...

(PS : La Catalogne n'aidera en rien la Bretagne une fois son indépendance obtenue... Source : Un haut responsable du gouvernement catalan...jadis rencontré)

Donc, notre soutien c'est de la pure perte intellectuelle, pour masquer notre incapacité du moment à agir comme eux...

Paul Chérel
Dimanche 24 septembre 2017

Une belle occasion de dire QUI sont ces "élus bretons" et en quoi ils peuvent êtres inspirés par "Le peuple". Pour le moment, ce ne sont que des personnages portés au pouvoir par des électeurs et proposés le plus souvent par des partis FRANCAIS. Passe encore pour des départementaux, voire des locaux, mais là, il sagit bien évidemment des "élus" dans une assemblée qui s'intitule CONSEIL et, de plus, REGIONAL. C'est cet organisme qui est donc porteur de la voix de tout un peuple d'un territoire défini comme REGION qui joue ou devrait jouer un rôle à peu près similaire à celui des ex- ETATS- GENERAUX. Il appartient donc au peuple de cette REGION de faire entendre sa voix et à ce CR d'en transmettre les désirs et volontés à un pouvoir qui se revendique CENTRAL. Si ce dernier n'est pas inspiré, il faut alors en changer. Pour le moment, ces CR ne sont que "organes-croupions" comme le dit un autre article ci-contre. C'est ce que Catalans et Ecossais commencent à comprendre et à mettre en application. Paul Chérel

Léon-Paul Creton
Dimanche 24 septembre 2017

Oui ! Mais je constate également que, face à l'importance politique de ce qui se passe en Catalogne,et qui concerne tous les peuples et pays d'Europe, ni l'information ni les débats n'atteignent _en France du moins (et l'on comprend bien pourquoi!)_ les niveaux d'analyse et de critique que de tels agissements justifieraient pourtant plus qu' amplement. Davantage je pense, que le statut de Maaame Macron...Pharaon The First l'a dit! L’a écrit ! Et l’a fait !

Les seuls débats un peu organisés sur la question catalane, je suis tombé dessus sur France Infos chaîne 27 ...deux soirs de rang je crois...à une heure du matin...

Les Droit de l'Homme, me semblent bien absents. Ainsi que les "frénétiques" associations des grands amoureux de la liberté partout dans le Monde.... Ça ne se trouve pas dans une pochette surprise La Liberté! Pas plus que dans les festoù noz, ni au fil lorientais, ni au Cornouaille quimpérois, ni à l’ambassade de Bretagne pour socialos parisiens. Ni ne s'obtient même par de vastes et seules manifs. La preuve en est!

Il faudra donc davantage que l'espérance inutilement placée dans les souhaits peu convaincants que nos piètres élus sortent de leur hibernation des quatre saisons. Et oublier (pour les rêveurs) qu'avec seulement le potentiel et l'organisation politiques bretonnes, même avec un peu de volonté de changement pour la Bretagne, ils atteignent un jour la masse critique utile pour le faire!!! Donc il faudra trouver autre chose que des élus, ou clore définitivement ...le chapitre;

Au fait (hors sujet ?) et Aung San Suu Kyi ? Peut-elle retrouver la vue? Car Le Courrier International nous signale son aveuglement. Je suppose que TOUS CEUX qui l'ont si bravement soutenue vont se faire entendre pour la faire soigner (hors de Birmanie?) quand même, l'on ne peut laisser cette icône dans cet...état! ... C'est incroyable ce que la politique provoque de cécité...surtout dans certaines franges des peuples. En plus de rendre aphone, au point que s'en est une pitié!.

Sebgi35
Dimanche 24 septembre 2017

Oui c'est plus complexe que cela car nous avons au Parti Breton des relations au niveau européen avec les Catalans, les Basques... et nous voulons mettre en place une Europe des peuples au lieu des États Nations. Certe nous n'avançons pas au même rythme mais nous avons le même but.

Écrire un commentaire :

Combien font 8 multiplié par 1 ?

Publicités et partenariat