Le Parti Breton solidaire d'Eau et Rivières de Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 2/03/07 9:59 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Parti Breton solidaire d’Eau et Rivières pointe la responsabilité de l’Etat français et appelle les agriculteurs à retrouver toute leur place dans la société bretonne.

Le Parti Breton se déclare choqué par le saccage du local d’Eau et Rivières à Brest et des différentes agressions et menaces à l’encontre de l’association, notamment à Guingamp et Landerneau. Les mots n’ont plus de sens quand des agriculteurs taguent sur les routes « Eau et Rivières = Gestapo et Himmler ». Ce n’est pas en s’en prenant au thermomètre que l’on fait baisser la température.

Les associations environnementales inscrivent leur action dans le débat démocratique et ne font que leur devoir de citoyen. Dans de nombreux secteurs, les taux de nitrates ont dépassé depuis longtemps les normes au-delà desquelles la santé publique est en danger ainsi que l’équilibre biologique des rivières. La faute en incombe à l’État français qui n’a pas pris les mesures nécessaires en temps voulu.

L’État français est aujourd’hui condamné, à juste titre, pour la non-application d’une directive pourtant approuvée par tous les États européens en 1975. Quelle incompétence !

Le Parti Breton se demande pourquoi les locaux d’Eau et Rivières n’ont pas été mis sous protection policière alors que les renseignements généraux avaient alerté l’association la semaine précédente. Le Parti Breton regrette que le syndicat majoritaire de la FDSEA s’engage dans un rapport de force en organisant des manifestations contre les mesures de protection des sols. Car, si pour le Parti Breton, l’État français porte l’entière responsabilité de la situation actuelle, les organisations professionnelles ne doivent pas pour autant creuser le fossé qui existe entre les consommateurs et une partie des agriculteurs. Bien au contraire, l’occasion est donnée aux Bretons de s’organiser par eux-mêmes. Et dans cet effort de réconciliation pour un environnement retrouvé et des produits bretons de qualité, les agriculteurs en Bretagne ont le premier rôle à jouer pour changer de cap notre société.

Le Parti Breton témoigne de sa solidarité à l’égard de l’association Eau et Rivières et de l’immense majorité des agriculteurs qui ne se reconnaissent pas dans l’usage de la violence et des intimidations.

Pour le Parti Breton, Émile Granville

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1452 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.