Le Parti Breton sera présent pour les législatives 2017 dans la majorité des circonscriptions des 5 départements bretons

Pour la première fois le Parti Breton sera présent pour les législatives 2017 dans la majorité des circonscriptions des 5 départements bretons et, fidèle à son engagement pour une Bretagne émancipée, écologique et solidaire, il a choisi de rejoindre pour ces élections le mouvement 100 % éco-citoyen qui regroupe une trentaine de formations politiques et associations citoyennes unies dans leur désir de refondation d'une démocratie exemplaire et dans le rejet du clivage gauche droite, des partis traditionnels et des extrémismes de tout bord.

Parti Breton 41 41352_1.jpg Parti Breton

Pour le Parti Breton, le Bureau politique du Parti Breton

Si vous désirez nous rejoindre pour participer à la campagne des législatives 2017 et aider nos candidats, vous pouvez contacter notre Secrétaire à la communication extérieure.

Contact : Sébastien Girard

Courriel : sebgirard35 [at] gmail.com

.
Cet article a fait l'objet de 1249 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Parti Breton

Le Parti Breton est un parti politique républicain, réformateur, qui a vocation à regrouper les hommes et les femmes s'engageant dans le combat pour la reconnaissance pleine et entière de l'identité nationale du peuple breton. Il propose une vision spécifique de l'organisation sociale fondée sur la primauté de l'individu.
Il se définit dans les valeurs de l'humanisme, de la solidarité, de la démocratie et de la liberté.
C’est un parti de réforme, s’adressant à tous ceux qui œuvrent pour le progrès selon les principes des philosophies politiques allant de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale tels que ces concepts sont largement reconnus et répandus dans l’actuelle Union Européenne.

Vos commentaires :

spered dieub
Samedi 3 decembre 2016

Je comprends que ce n'est pas du tout facile pour un petit parti de présenter seul des candidats aux élections .Seulement à changer de râtelier à chaque échéance ,vous entamez votre crédibilité ,et vous ne faites que vous enfoncer ..Mon point de vue, avant de se présenter à une élection ,sauf situation exceptionnelle ,il faudrait organiser méthodiquement la structure sur la Bretagne , atteindre un minimum de cinq mille membres ,pour être visible sans être intimider et donc sortir de la marginalité .même si cela prend vingt ans .Bien entendu ce qui n'empêcherait pas,bien au contraire , les membres du parti ,de se présenter aux élections ,à titre personnelle ,sous d'autres étiquettes ,faire des alliances suivant leur sensibilité propre .

Ewen K
Samedi 3 decembre 2016

Il faut rester réaliste, aucun parti politique breton ne peut atteindre 5000 membres sans aller aux élections. Regardez l'UDB, ce n'est pas 20 ans mais plus de 50 ans pour même pas 1000 membres.

En creusant un peu on voit que ce mouvement 100% c'est en fait un nouveau nom pour l'Alliance Ecologiste Indépendante, qui était déjà alliée au PB lors de précédentes élections si je ne dis pas de bêtises, ça me paraît assez cohérent, le problème du PB n'est pas là.

Le problème du PB, c'est que comme à chaque élection, il va nous servir un discours insipide aux relents de gauchisme et de pseudo progressisme moral et sociétale, discours calqué sur la gauche bretonne (UDB, Troadec) au lieu de s'affirmer comme un parti breton de droite.

Il y a déjà plusieurs partis à gauche, quand est ce que le PB va comprendre qu'on attend de lui qu'il soit un parti affirmant intelligemment des valeurs de droite.

Au moins, le PB n'a pas attendu la veille des élections pour se rendre compte que Troadec ne voulait pas de lui, grande nouveauté pour le PB qui se découvre un peu de bon sens cette fois ci.

Sebgi35
Samedi 3 decembre 2016

Pour vous répondre Spered Dieub nous ne changeons pas de partenaires à chaque fois car nous avions déjà travaillé avec ce même partenaire en 2010 et avec C Troadec d'ailleurs. cette plateforme regroupe 30 mouvements politique à travers l'hexagone dont certain sont proches de nous comme Unser Land, le Parti Lorrain...

Sebgi35
Samedi 3 decembre 2016

Ewen K notre programme est en court d'élaboration et ne sera pas sur une ligne gauchiste que nous n'avons jamais porté. Nous laissons à l'UDB d'être sur cette ligne politique.

spered dieub
Samedi 3 decembre 2016

aucun parti politique breton ne peut atteindre 5000 membres

C'est vrai mais c'est justement le problème .Troadec apparait sur le site de la force eco citoyenne qui me parait être un regroupement de tendances parfois antagonistes entre elles ,un peu comme les bonnets rouges on a vu comment cela à hélas finit . Par exemple en ce qui concerne le domaine agricole ,le parti breton s'est aligné parfois sur des tendances hyper productivistes ,tandis que des vegans font parti de la force eco citoyenne .En matière de cohérence ,peut mieux faire !!!

Ewen K
Dimanche 4 decembre 2016

Je n'ai pas vu Troadec sur leur site, mais ça serait amusant, Troadec allié au Parti Breton sans le savoir ?

Ca ressemble en effet à un rassemblement de tendances très différentes, dont beaucoup de gauchistes (ultra féministes, anti-spécistes, ultra laicards), tout ce que l'extreme gauche produit de plus fanatique est là. Ce qui confirme que le Parti Breton n'a décidemment toujours rien compris et s'allie aux pires gauchistes possibles.

Mais il s'agit des législatives, si vous connaissez un peu les détails administratifs de ces élections, aucun parti breton ne peut y aller seul sauf s'il souhaite faire figuration comme le Parti Breton l'a fait aux précédentes législatives.

sebgi35
Dimanche 4 decembre 2016

L'important pour le Parti Breton dans ces législatives c'est de pouvoir librement adresser un discours moderne aux Bretons et de tisser des liens avec d'autres partis nationalistes comme Unser Land,le Parti Catalan, Lorrain qui sur la même ligne que nous c'est-à-dire de la droite modéré à la gauche modéré sur une ligne bretonne. Les élections législatives sont les plus difficiles à aborder de toutes les élections. Le Parti Breton est pragmatique et nous privilégions la diffusion de nos idées car en Bretagne dans le cadre de cette alliance c'est nous qui décidons avec qui nous voulons faire alliance.

Léon-Paul Creton
Lundi 5 decembre 2016

Les élections présidentielles c'est dans cinq petits mois... Et le silence de C.Troadec est pesant ...qui devient trop long et de moins en moins adapté et efficace pour un combat breton! Le temps de campagne est important. Et le contenu… il est vital, pour un peuple breton qui demande à savoir, et à le connaître ! Ainsi que les engagements pour la suite.

De toute façon, pour moi sans doute,, C.Troadec et les "troadkistes" attendent sagement le résultat de la "primaire" socialiste nationale, afin de négocier leur avenir, dans une stratégie/dépendance à l'idéologie française de gauche. Avis tout à fait personnel… Et minoritaire ???

Fera-t-il enfin mentir le vieux dicton breton : Al louarn à varvo en e groc’hen ! (Le renard mourra dans sa peau !)

spered dieub
Mercredi 7 decembre 2016

Bien que que comprenant à ce niveau une certaine frustration ,vous allez vous retrouvez dans une concurrence stupide avec les candidats de oui la Bretagne .Pire alliés à des personnes ou organisations ,pour qui la Bretagne n'est pas une priorité ,vous pouvez avec un petit pourcentage torpiller une éventuelle élection de Troadec ou un autre ténor du MBP .

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 6 ?

Publicités et partenariat