Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- En Bref -
Le Parlement européen recommande à l'Espagne de reconnaître le Kosovo
Cinq États membres de l'Union européenne ont refusé, jusqu'à présent, de reconnaître l'indépendance du Kosovo, qui a déclaré depuis près d'un an son indépendance. Le Parlement européen souhaiterait que l'ensemble des membres de l'UE maintiennent une position commune sur la question, et hier, a recommandé à ceux qui ne l'ont
Mikael Bodlore-Penlaez pour Eurominority le 8/02/09 12:10

Cinq États membres de l'Union européenne ont refusé, jusqu'à présent, de reconnaître l'indépendance du Kosovo, qui a déclaré depuis près d'un an son indépendance. Le Parlement européen souhaiterait que l'ensemble des membres de l'UE maintiennent une position commune sur la question, et hier, a recommandé à ceux qui ne l'ont pas déjà fait de reconnaître la nouvelle République des Balkans.

Le Parlement européen a approuvé une résolution dans ce sens (424 députés pour, 24 abstentions, et 133 contre). Il défend l'implication européenne au Kosovo, et a insisté sur la nécessité de construire un pays "multi-ethnique" où les minorités comme les Serbes ou les Roms pourront disposer d'une nationalité spécifique. De même, cette résolution soutient la création d'un centre universitaire européen au Kosovo ou que la police kosovare soit composée des différentes communautés vivant dans le pays.

La réaction du Gouvernement espagnol ne s'est pas fait attendre, explique le journal El Economista. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Miguel Ángel Moratinos, a répliqué le même jour que l'Espagne ne modifiera pas sa politique et que, par conséquent, il continuera à considérer le Kosovo comme partie intégrale de la Serbie. Moratinos a averti qu'avant de prendre de nouvelles décisions sur la question, il faudra attendre de connaître ce que suggère Tribunal International de Justice de La Haye. Le Gouvernement serbe a réussi à ce que l'Assemblée Générale de l'ONU demande au tribunal son opinion sur la proclamation d'indépendance du Kosovo, à savoir si elle est légale ou non.

M. Moratinos a aussi argué que "la grande majorité" des membres de l'ONU continue à ne pas reconnaître le Kosovo. Le ministre a déclaré qu'il "pensait" que les reconnaissances n'arriveraient même pas au nombre de 50. En fait, il semble que M. Moratinos ait une mauvaise connaissance du dossier. En effet, à ce jour 54 États ont reconnu le Kosovo, et une dizaine a annoncé qu'ils le feront prochainement.

Article traduit du catalan : MónDivers.cat est partenaire d'Eurominority.eu

Voir aussi :
logo
www.eurominority.eu est le site des Nations sans État et des peuples minoritaires en Europe. Créé 1999, il a pour objectif d'informer sur la situation des peuples minoritaires à travers l'Europe. Il en fait la promotion et diffuse des informations grâce aux recherches effectuées par un large réseau de correspondants en Europe.
Voir tous les articles de Eurominority
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons