Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- En Bref -
Le Parlement européen approuve un rapport favorable au multilinguisme et invalide un projet hostile à l'immersion linguistique
La Parlement européen a approuvé hier à 335 votes pour (279 contre) un rapport favorable à la "sauvegarde du multilinguisme" dans les territoires où "coexistent deux ou plus de langues officielles". Le texte de Mikel Irujo (EA) soutenu par les eurodéputés catalans Maria Badia (PSC), Ignasi Guardans (CiU) et Raül
Mikael Bodlore-Penlaez pour Eurominority le 25/03/09 4:39

La Parlement européen a approuvé hier à 335 votes pour (279 contre) un rapport favorable à la "sauvegarde du multilinguisme" dans les territoires où "coexistent deux ou plus de langues officielles". Le texte de Mikel Irujo (EA) soutenu par les eurodéputés catalans Maria Badia (PSC), Ignasi Guardans (CiU) et Raül Romeva (ICV) et basques, s'opposait à une autre proposition, qui attaquait le système d'immersion linguistique en Catalogne, et avait été approuvé en commission le 17 février dernier par les instances du Parti Populaire (PP) (droite conservatrice) espagnol. L'approbation du nouveau texte, avec les votes des socialistes, des libéraux, des excommunistes et des régionalistes de l'Alliance Libre Européenne, invalide la proposition de la droite populaire. Après le vote, Maria Badia a déclaré que "grâce aux forces progressistes, le Parlement européen avalise désormais le modèle d'immersion linguistique de la Catalogne". Ignasi Guardans a mis en évidence qu'on avait réussi à arrêter "une manoeuvre du Parti Populaire espagnol au Parlement européen", considérant dans le même qu'il "faut expliquer d'une meilleure manière en Europe la réalité linguistique catalane". Pour le candidat de l'ERC (Gauche républicaine catalane) aux Européennes, Oriol Junqueras, la tentative du PP d'attaquer l'immersion "met en évidence la pression du nationalisme espagnol contre la Catalogne", en dénonçant les manoeuvres de l'espagnolisme auprès des institutions européennes. Raül Romeva s'est félicité du fait que "le Parlement européen ne soit pas tombé dans le piège du PP". Article traduit du catalan : MónDivers.cat est partenaire d'Eurominority.eu

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1307 lectures.
logo
www.eurominority.eu est le site des Nations sans État et des peuples minoritaires en Europe. Créé 1999, il a pour objectif d'informer sur la situation des peuples minoritaires à travers l'Europe. Il en fait la promotion et diffuse des informations grâce aux recherches effectuées par un large réseau de correspondants en Europe.
Voir tous les articles de Eurominority
Vos 3 commentaires
Paul Chérel Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je ne sais pas bien qui est derrière ce site "Eurominority" mais on entretient une vraie confusion pour les ressortissants français parlant une langue "non officielle". Il ne faut pas se réjouir d'un texte qui ne défend le bi ou multi linguisme que lorsqu'il s'agit de langues secondaires mais disposant quand même d'une reconnaissance officielle. Les Bretons et leur langue, les Corses et leur langue, les Alsaciens et leur langue, etc. sont aussi des minorités, sont aussi des nations sans Etat, mais eurominority continue de les ignorer; A quoi donc sert une organisation pour des langues et peuples qui savent déjà et peuvent déjà se défendre eux-mêmes ? Paul Chérel
(0) 

Benoit Savard Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je pense que le lecteur n'a pas idée de l'important travail travail réalisé par cette organisation en faveur des Nations sans Etat et des langues minoritaires. Avant de juger, informez vous !
(0) 

Stéphane Dubois Le Mardi 31 août 2010 23:27
Eurominority est tenu par un breton si ma mémoire ne me trahit pas, par conséquent il défend aussi les bretons ou les alsaciens, répertoriés sur eurominority ! Je vous invite à regarder les cartes rien que celle de l'accueil
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons