Le nouvel Atlas de Bretagne
Présentation de livre de Philippe Argouarch

Publié le 17/05/11 13:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Comme ABP l'avait annoncé, 2011 sera de fait l'année de la Bretagne. Miss Bretagne devenue Miss France, Nolwenn Leroy en haut des chartes avec Bretonne, Cécile Corbel, les best-sellers comme Les Bretonismes, et maintenant deux ouvrages généralistes de taille : La Bretagne pour les Nuls et L'Atlas de Bretagne / Atlas Breizh.

On connaissait déjà Mikael Bodlore-Penlaez pour son corpus de cartes bretonnes toutes aussi originales les unes que les autres et dont la pédagogie  en quelque sorte palliait les déficiences de l'Éducation nationale. Il s'est associé à Divi Kervella, un écrivain spécialiste de la langue bretonne ayant publié de nombreux ouvrages sur le breton  et, déjà avec Bodlore, le Guide des drapeaux bretons et celtes, chez Yoran Embanner en 2008.

Leur atlas est un peu une réponse à l'Atlas de la Bretagne amputé de la Loire-Atlantique, un ouvrage révisionniste sorti aux éditions Ouest France en 2004 et compilé par l'Angevin Patrick Mérienne. Tout au contraire, ce nouvel atlas respecte l'histoire et la géographie et donc les Bretonnes et les Bretons. À commencer par la langue bretonne puisque l'ouvrage est bilingue. Les étudiants y trouveront avec intérêt des cartes en breton de la voie lactée ou du système solaire. On y retrouvera aussi les cartes déjà publiées individuellement par Mikael Bodlore, mais aussi des quantités de nouvelles cartes historiques, démographiques, économiques et humaines.

On regrettera peut-être l'absence d'une carte écologique qui dépasserait les deux zones Armor et Argoat pour y montrer les différents écosystèmes. Voir par exemple les éco-régions des USA (voir le site) . Ces éco-pays peuvent être dressés pour de petits territoires comme la Bretagne aussi bien que pour des continents. L'écosystème de la Brière étant bien sûr différent de celui des Montagnes Noires, du bocage ou des îles de la mer d'Iroise.

Une telle carte présenterait sans doute autant d'intérêt et pour beaucoup, bien plus, que la carte des coiffes bretonnes. Comme le disait le grand poète américain Gary Snyder en 1967, "On sauvera la terre quand les montagnes, les forêts et les animaux auront aussi leur députés aux parlements." La Bretagne ce n'est pas que des humains, il y a aussi (et il en reste) des oiseaux, des espèces naturelles et des écosystèmes très complexes.

Quoi qu'il en soit, l'atlas est d'une richesse extraordinaire et se dévore comme un roman. Merci aux auteurs.

• Édité par Coop Breizh

• Photographies de Frédéric Le Mouillour

• Préfaces de Lena Louarn et Jean Ollivro

• Format 34 x 23,3 cm

• 35,90 €

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1343 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
P. Argouarch
2011-05-19 10:10:57
Pour info, Gary Snyder était un ami de Jack Kerouac, c'est un des héros de son roman "Dharma Bums" (1957) sous le nom de Japhy Ryde. Ryde propose à Kerouac une alternative à sa vie urbaine alcoolisée en déssaroi. Tous le deux partent escalader une montagne, le mont Matterhorn en Californie. Gary Snyder explique alors à Kerouac deux choses, le respect de la nature et le boudhisme. Ce livre est reconnu comme celui qui a introduit ces deux concepts dans la culture americaine moderne.
dans une interview de 1974 gary Snyder déclare "When [Whitman] says there should be more democracy, I go along with that. We all see what more democracy means, too. It means that the Navajo should get their own nation, that Rosebud and Pine Ridge maybe should be a separate nation, that the Indians of Puget Sound have fishing rights, that trees and rocks should be able to vote in Congress, that whales should be able to vote-that's democracy(in "RealWork" 1974)
(0) 
Galoromaen
2011-06-21 16:28:08
FR-J'espère que le prochain atlas sera trilingue : français, breton et gallo.
Cela me surprend qu'il n'y ait pas eu le réflexe, surtout pour un ouvrage de référence qui ouvre vers une nouvelle vision de la Bretagne à bien des égards.
GA-J'e espouér qe la perchene verdée d'atlas sera en touéz parlements la fai-la : françaez, berton e galo. Je ses tecoume surprinz qe pas aoqhun prit le si, alour qe vaici un livr qi a sitrape a nous faere rencontrer la Bertaine d'ene nouvéle sorte.
(0) 
Mikael Bodlore-Penlaez
2011-10-10 17:35:12
@Galoromaen : Cet atlas est le premier du genre à être bilingue breton / français, langues des deux auteurs. Il présente la première carte éditée en gallo dans ce type d'ouvrage et une autre sur les variantes linguistiques du gallo, toute deux réalisées avec l'aide de Fabien Lecuyer. Il s'agit peut-être d'un petit pas, mais n'est-ce pas déjà une avancée. Si un traducteur est volontaire et qu'un éditeur est OK, la version gallo peut suivre...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.