Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- En Bref -
Le nouveau Sénat veut enterrer la réforme territoriale
Les sénateurs, dont beaucoup cumulent des mandats départementaux voire régionaux, sont inquiets pour leur porte-feuille et voient d'un mauvais oeil la future réforme territoriale qui, en 2014, crée
Philippe Argouarch pour ABP le 13/10/11 14:57

Les sénateurs, dont beaucoup cumulent des mandats départementaux voire régionaux, sont inquiets pour leur porte-feuille et voient d'un mauvais oeil la future réforme territoriale qui, en 2014, crée des conseillers territoriaux uniques pour les régions et départements.

Le 2 novembre, une proposition de loi sera débattue, qui inclut la suppression du conseiller territorial, a annoncé François Rebsamen, président du groupe PS au Sénat.

Philippe Argouarch

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 1 commentaires
Michel prigent Le Lundi 17 octobre 2011 04:56
Les sénateurs cumulards (exception française) au demeurant de mandats territoriaux, comme les députés du reste à près de 85% (dont 20% a 2 mandats supplémntaires au moins!) ne veulent surtout pas déplaire à leurs "grands" électeurs des collectivités qui sont l'antichambre du sénat.
Le référendum de De Gaulle avait déjà échoué à cause de celà.
Le statu quo leur convient à merveille.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons