Le nouveau film Ile de Black Mor sort demain à Quimper
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 10/02/04 19:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A avant première demain a Quimper, le film de Jean-françois Laguionie. L'histoire commence en Bretagne, en 1803, sur les côtes des Cornouailles. Un gamin de 15 ans, le Kid, réussit à s’échapper de l’orphelinat où il vit comme un bagnard. Il ne connait pas son vrai nom et a pour seule richesse la carte d’une île au trésor tombée du livre de Black Mor, un célèbre pirate auquel il aimerait tant ressembler.

En compagnie de deux pilleurs d’épaves, Mac Gregor et La Ficelle, le Kid s’empare du bateau des garde-côtes et part à la recherche de son île au trésor, à l’autre bout de l’océan Atlantique. Mais rien ne se passe comme dans les livres de pirates. En quête de son identité, le Kid est plus fragile qu’on ne le croit et bien des aventures l’attendent avant d’arriver à l’île de Black Mor. Dans la veine de l'Ile au Trésor de Stevenson.

Jean-françois Laguionie avait deja réalisé en 1985 Gwen ou le livre de Sable. En 1979 il obtint le César du meilleur court-métrage d'animation pour le film La Traversé de l'Atlantique à la rame.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.