Le nouveau CD du McDONNELL Trio - "Song Box"

-- musique --

Chronique de Culture et Celtie
Porte-parole: Gérard Simon

Publié le 25/03/18 11:46 -- mis à jour le 25/03/18 20:19
Tunnel Tigers CD "Song Box"- McDONNELL Trio CD "Song Box"- McDONNELL Trio

Quatre ans après la parution de son précédent album, titré « It’s a long way to Tipperary » qui a reçu, au printemps 2015, le prix « Coup de cœur » de l’Académie Charles Cros, le McDONNELL Trio nous revient avec un nouvel opus de 12 titres enregistré et mixé, en juin 2017, en Bretagne, plus précisément à l’Altsonik Studio de Rennes (voir le site) par Antoine MASSOT, ingénieur du son, producteur et musicien, dont nous avions, déjà mentionné l’excellent travail, sur nos pages en ligne pour l’enregistrement de « Glad » de Solenn LEFEUVRE et Gilles LE BIGOT (voir le site) .

44596_1.jpgJaquette du CD "Song Box"- McDONNELL Trio

Antoine MASSOT est assisté, ici, de Barthélémi PETILLON et le résultat sonore est probant.

Sur la jaquette à l’apparence d’une boite de cigarillos, sous le titre de l’album, « Song Box », graphiquement signé, est mentionné, comme un label « Original music from Ireland since 1983 ».

Nous venons d’évoquer, ci-dessus, la Bretagne, Rennes, voici que nous vous parlons, à présent, de l’Irlande. Au-delà de l’espace musical et culturel de la celtie qui, sur notre e-MAGazine, nous est si cher et que nous ne manquons pas de vous faire partager, il faut préciser, d’entrée, que, Michael McDONNELL, le père, est un Irlandais originaire de Kilkenny élevé aux sons de l'accordéon paternel et des mélodies vocales maternelles, ancien marin au long cours, qui a découvert la France… pour, finalement, s'y installer.

Vivant, donc, en l’hexagone, colportant sa culture et sa musique originelles, il n'a pas tardé à se faire connaître et reconnaître comme l'une des meilleures références de la musique et du chant irlandais.

Lorsque Michael McDONNELL a posé son sac en France, il ignorait, qu’un jour, ses fils, Simon et Kevin, le rejoindraient sur scène, puis sur leur premier disque «Songbook», alors, présenté et diffusé sur France Inter, également remarqué par Rock and Folk et salué par l’ensemble de la presse folk.

Une belle histoire familiale venait de voir le jour.

C’est, donc, tout à fait logique de retrouver sur ce disque « Song Box », le père, McDONNELL, mandoline, banjo, guitare et voix, ses fils Simon McDONNELL, guitare et voix, Kevin McDONNELL, piano, accordéon et voix.

Deux générations, trois voix fusionnent en pleine harmonie au sein d’un trio où la précision du chant, sa mise en place et l'émotion qui s'en dégagent sont exceptionnelles. Le trio est une véritable horloge vocale qui fait, parfois, penser à celle du fameux duo de folk rock américain Paul SIMON and Art GARFUNKEL, comme, en plage 11, dans « Bushes and Briards.

A ces trois orfèvres « à l’enseigne McDONNELL », viennent s’ajouter, pour quelques différents morceaux, les talents de Margaret McDERMOTT, voix, Soazig HAMELIN, violon et voix, THE WOOD SISTERS (Amy, Hannah et Alice, voix, Alexandre SALLET, basse, Dylan JAMES, contrebasse, Frantz CONORD, drums, Marc POLLIER, Uilleann Pipes, Jean-Félix HAUTBOIS, drums.

Ce nouvel album, « Song Box », nous propose des traditionnels irlandais, des chansons empreintes de bluegrass américain, avec des textes nous contant l’histoire des peuples et des migrations.

Un livret, en son centre « mosaïqué » de photographies sépia du trio et de leurs acolytes, par ailleurs, illustré par les graphismes de Clelia McDONNELL, reprend l’intégralité des textes.

On y découvre, entre autres, une composition d’Ewan Mac COLL, « Tunnel Tigers » et une autre de John MARTYN, « May you never », tous deux chanteurs engagés britanniques.

Côté country, en plage 5, « Kaw Liga » signé de l’Américain Hank WILLIAMS, icône de la country dans les années 40-50.

Quelques traditionnels, sont aussi présents sur cet opus, comme « Johnny I Hardly Knew You » et « Bushes and Briars ».

Si tous les titres sont interprétés en anglais, « Idir Chaiseal Agus Durlas », en position du 7 du programme, est, lui, chanté, en irlandais, par Michael.

Une très envoutante mélodie soulignée d’une chaude ligne de guitare, suivi d’un magnifique pont d’Uilleann Pipes sculpté par Marc POLLIER qui, in fine, rejoint la voix du chanteur avec vigoureuse présence mais sans confusion, prouesse des exécutants et de l’ingénieur du son. Une séquence ma-gni-fique que l’on voudrait prolonger, encore !

Puisque nous en sommes à mettre en lumière quelques titres qui nous ont, particulièrement, séduits parmi tous qui, néanmoins, nous ont bien plu, nous citerons « Ye banks and breas », de Robert BURNS que, pour notre part, nous avions découvert, en 1995, par l’interprétation d’Alan STIVELL, en 4ème piste de son excellent CD « Brian Boru ».

Le harper hero précisait, alors, sur le livret : Comme plusieurs chansons d’outre-manche, celle-ci devenue populaire dans sa version bretonne a accompagné mon enfance ». Irlande, Bretagne... celtie !

Dans cette présente version du trio, la voix de Simon est, particulièrement, nuancée, posée sur une guitare aux arpèges veloutés, peu à peu, prolongés par le nostalgique jeu d’accordéon de Kévin qui apporte sa chaleur plaintive.

Les ballades sont très belles et alternent, judicieusement, avec des morceaux plus enlevés. Nous baignons dans un authentique folk irlandais où se marient des histoires, des images, en tous cas, de très belles mélodies, avec, parfois, même une dose d’humour. Une pluralité de thèmes vous est proposée : amour, aventure, nostalgie, exil….

Nous décernerons une mention particulière pour les 3 trios chantés «a cappella» :

A commencer par « May you never », durant lequel le WOOD SISTERS, entourant le trio, se distingue, particulièrement, insufflant des couleurs gospel à cette pièce.

Comment, dans cette catégorie, ne pas citer ce connu et traditionnel « Johnny I Hardly Knew You », chanson anti-guerre et anti-recrutement traditionnelle irlandaise populaire, généralement datée du début du 19ème siècle, lorsque les troupes irlandaises ont servi la British East India Company. L'original fait référence aux soldats d'Athy, comté de Kildare, qui ont combattu à «Sulloon» (Ceylan, aujourd’hui, Sri Lanka) pour la Compagnie des Indes orientales.

While going the road to sweet Athy, hurroo, hurroo

While going the road to sweet Athy, hurroo, hurroo

While going the road to sweet Athy

A stick in me hand and a drop in me eye

A doleful damsel I did spy,

Johnny I hardly knew you...

CHORUS

With your drums and guns and guns and drums, hurroo, hurroo

With your drums and guns and guns and drums, hurroo, hurroo

With your drums and guns and guns and drums

The enemy nearly slew ye

Oh darling dear, ye look so queer

Johnny I hardly knew you

…/…

En prenant la route vers la douce Athy, hurroo, hurroo

En prenant la route vers la douce Athy, hurroo, hurroo

En allant sur la route de la douce Athy

Un bâton dans la main et une goutte dans l'oeil

Une demoiselle dolente que j'ai espionnée,

Johnny je te connaissais à peine...

REFRAIN

Avec vos tambours et vos pistolets et vos pistolets et vos tambours, hurroo, hurroo

Avec vos tambours et vos pistolets et vos pistolets et vos tambours, hurroo, hurroo

Avec vos tambours et vos pistolets et vos pistolets et vos tambours

L'ennemi a presque tué

Oh chérie chérie, tu as l'air si bizarre

Johnny je te connaissais à peine

…/…

Le cadencement des voix qui chantent à l’unisson est parfait et sonne comme les tambours d’une musique de film.

On ne passera pas, en plage 10, à côté de ce champêtre a capella « Serching lambs », morceau le plus court du disque (01:20) et même si la voix de Margaret McDERMOTT se fragilise, quelques secondes, au troisième couplet, l’ensemble reste esthétique et… charmant !

« What makes you rise so soon, my dear

Your journey to pursue?

Your pretty little feet they tread so sweet

Strike off the morning dew »

I'm going to feed my father's flock

His young and tender lambs …/…

Qu’est ce qui te fait lever si vite, mon cher

Votre voyage à poursuivre?

Tes jolis petits pieds ils marchent si doux

Frappez la rosée du matin

Je vais nourrir le troupeau de mon père

Ses agneaux jeunes et tendres …/…

« Song Box » est un album co-produit par le McDONNELL Trio et TVB Productions, distribué par l’Autre distribution qui, nous en sommes certains, vous ravira. Comme nous, vous l’écouterez et le réécouterez avec un plaisir croissant, indiscutable signe d’une réelle qualité musicale et vocale vous projetant dans des chansons irlandaises et des folk-songs sans frontières, aux confins, de la country, du celtique, du blue grass américain, mais rien d’étonnant pour des cultures et des musiques issues, au fil du temps, des mêmes migrations.

Un excellent album à vous procurer, dès que possible, que Soizick FONTENEAU De GLENCOE, chargée des contacts Presse du McDONNELL Trio (voir le site) (Voir son site), a eu la gentillesse et la très bonne idée de nous faire découvrir et, par voie de conséquence, de… vous faire découvrir !

Qu’elle en soit, vivement, remerciée.

Gérard SIMON

Illustration sonore de la page : Mc DONNELL Trio - Album «Song Box» : «Tunnel Tigers» - Extrait de 01:05.

D'autres extraits sonores sur le site Culture et celtie, l'e-MAGazine :

(voir le site)

Les titres du CD «Song Box » du McDONNELL Trio :

01 - Tunnel Tigers - 04:45

02 - Classified Ads (In the Irish Post) - 03:35

03 - May You Never (feat. The Wood Sisters) - 03:27

04 - Old Dog - 02:24

05 - Kaw Liga - 03:15

06 - Johnny I Hardly Knew You - 02:35

07 - Idir Caiseal Agus Durlas - 03:03

08 - Hold up at Eugowra Rocks - 02:07

09 - Ye Banks and Braes - 02:01

10 - Searching for Lambs (feat. Margaret McDermott) - 01:20

11 - Bushes and Briars - 02:14

12 - Don't Let Your Deal Go Down (feat. Soazig Hamelin) - 03:06

CD «Song Box»- McDONNELL Trio

Parution : 2 mars 2018

Label : TVB Production (voir le site)

Distribué par L'Autre Distribution

(voir le site)

Réf : ASIN B079ZS9PMD

© Culture et Celtie

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
logo
« Culture et Celtie… le magazine » C'est le magazine en ligne des événements celtiques et artistiques en Presqu'île guérandaise et, d'ailleurs... Des 5 départements bretons... à la Celtie !

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.