Le mouvement de protestation contre l' « annexion » de l'Alsace s'enracine peu à peu

-- Politique --

Dépêche de Christian Rogel

Publié le 8/12/14 15:05 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Contrairement à la Bretagne, l'Alsace n'a jamais été le lieu de manifestations sociales de masse, culture germanique et prospérité relative obligent. Seuls les militants antinucléaires, parce qu'ils mobilisent sur toute la France, l'Allemagne et la Suisse arrivent à réunir des milliers de manifestants depuis trente ans. La protestation contre la « cinquième annexion » du pays semble enfler peu à peu et toucher un vaste panel de population, en particulier des groupes de jeunes familiers des réseaux sociaux.

C'est la clownesque réforme territoriale (fusion improbable avec la Lorraine et la Champagne-Ardennes) qui va commencer à donner l'habitude des rassemblements de rue, car, si les chiffres restent plutôt modestes, la fréquence est devenue hebdomadaire.

C'est à Strasbourg et à Colmar, le 28 juin qu'a été donné le coup d'envoi, et avec moins de 500 personnes dans chacune des villes. Andrée Munchenbach, adjointe au maire de Schiltigheim et présidente d'Unser Land-Le Parti alsacien, formation autonomiste, centriste et écologiste, avait pris la parole à Colmar.

Le 11 octobre a eu lieu, à nouveau à Strasbourg, une manifestation, au moins 6 500 personnes selon la police et 30 000 selon les organisateurs. Place de la cathédrale, un petit groupe est venu crier « Elsass frei ! » (Alsace libre !). Elle avait été convoquée par un collectif soutenu par les élus de droite locaux, mais, qui avait exclu Unser land du comité d'organisation. Le président UMP du Conseil d'Alsace, Phlippe Richert, avait fait un discours aussi politique que sentimental devant un groupe d'élus assez fourni. Il avait lancé : «Aujourd'hui, l'Alsace est une région connue dans le monde entier, personne ne sait ce qu'est l'ALC-A ! » (ALC-A = Alsace, Lorraine, Champagne-Ardennes).

Auparavant, le 22 septembre, la Région Alsace et les deux conseils généraux (Bas-Rhin et Haut-Rhin) avaient relancé l'idée d'une fusion de leurs collectivités en une « collectivité unique d'Alsace », nouvelle version du « Conseil d'Alsace », rejeté par référendum le 7 avril 2013 (58% de oui, mais, seulement 38% de votants). Les élus socialistes alsaciens, promis à la défaite électorale totale, ne font que regretter que la fusion ne se soit pas faite qu'avec la seule Lorraine, se faisant ainsi les supplétifs d'une opération néo-coloniale interne ( voir l'article ).

Mais, le 30 novembre a été inauguré une séquence de manifestations hebdomadaires tournant dans tout le pays, la première ayant eu lieu à Colmar, où la reculade d' organisateurs « mainstream », du fait d'une bizarre opération de dissuasion du gouvernement, a donné la main à Unser land pour un rassemblement de 1 500 à 4 000 personnes pouvant considéré comme un succès ( voir l'article ).

La manifestation du dimanche suivant, 7 décembre, à Mulhouse a réuni un peu plus de gens, dont, une fois encore, de nombreux élus locaux, dont le président du Conseil général, avec la confirmation de rituels : tambour, coiffes et costumes traditionnels, grande pancarte figurant une Alsacienne avec sa coiffe, en colère et brandissant une fourche, motards précédent le cortège, fumigènes et omniprésence du drapeau alsacien rouge et blanc accompagné de quelques drapeaux bretons. Andrée Munchenbach, a prononcé le discours suivant : (voir le site)

Le drapeau alsacien, encore peu visible dans la vie quotidienne, il y a peu de temps, a été consacré dans sa signification politique par une vingtaine d'élus du Conseil général du Haut-Rhin qui ont porté en séance des baillons rouge et blanc, le 4 décembre dernier. L'opposition de gauche a quitté la salle.

La prochaine manifestation est prévue samedi 13 décembre, à Strasbourg, place de Bordeaux, à 14 heures, mais Unser land ne figure encore pas dans les organisateurs, ce sont plusieurs collectifs dont beaucoup s'expriment, avant tout, sur les réseaux sociaux, qui appellent à se réunir. Elle devrait voir le nombre de manifestants augmenter de manière sensible. Cependant, si la réforme territoriale soulève contre elle beaucoup d'Alsaciens, beaucoup plus que leurs voisins, la mobilisation n'est pas encore massive, mais, l'opinion négative va évoluer en fonction des résultats des retours devant les assemblées parisiennes qui se sont indûment réservé le monopole de la discussion, menée au triple galop sous l'aiguillon implacable d'un des gouvernements les plus jacobins qui aient fonctionné en France depuis des dizaines d'années.

Christian Rogel

Licence : Creative Commons BY SA ND

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1345 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 14 commentaires
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Mr E.VALLS l'apprenti sorcier .... je l'espere.
(0) 
Maryvonne Cadiou
Mardi 25 janvier 2022
N'est-il pas temps de remettre au jour cette phrase de Michel Rocard, ancien Premier ministre de François Mitterrand, confidence révélée par Wikileaks, faite en 2005 à l'ambassadeur des États-Unis en France, Mr Craig Stapleton ?
" La France s'est construite sur la destruction de cinq cultures : les cultures bretonne, occitane, alsacienne, corse, flamande…. La France est une création militaire, faite de nations non homogènes ".
Beaucoup de sites la citent mais sans source. Ici la version originale, du 5 octobre 2005 d'après l'url, § 2 :
(voir le site)
2. (C) Rocard, like former president Valery Giscard d'Estaing (reftel [?]), believes that French history provides the keys for understanding French politics and France's policies.
Rocard's point of departure is France's emergence as a nation-state. The history of other European nation-states is that of linguistic communities serving their trade needs. France created itself by destroying five cultures -- Breton, Occitan, Alsatian, Corsican, and Flemish. "We are the only European nation which is the military creation of a non-homogeneous State. This makes France difficult to govern to this day. This explains our difficulty in reforming, our slowness," he said.
------------ Ou
Rocard, comme l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing (reftel [?]), estime que l'histoire de la France fournit les clés pour comprendre la politique française et les politiques de la France.
Le point de départ de Rocard est l'émergence de la France en tant qu'État-nation. L'histoire des autres États-nations européens est celle de communautés linguistiques au service de leurs besoins commerciaux. La France se créa en détruisant cinq cultures – la bretonne, l'occitane, l'alsaciene, la corse, et la flamande. "Nous sommes la seule nation européenne qui soit la création militaire d'un État non homogène. Cela rend la France difficile à gouverner à ce jour. Cela explique notre difficulté à réformer, notre lenteur", a-t-il dit.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Mais c'est cela . Je ne suis pas Socialiste , mais je respecte ROCARD .Autant je ne voudrais pas me salir en serrant la main de VALLS et HOLLANDE , autant j' aurai plaisir a dejeuner /discuter avec ROCARD .
Homme d'Etat courageux , sait prendre des responsabilites (NC) . Simplement un type BIEN . Ce qui n'est pas le cas des deux autres zozos cites plus haut .
(0) 
Pôtr ar skluj
Mardi 25 janvier 2022
""
"
La France se créa en détruisant cinq cultures - la bretonne, l'occitane, l'alsaciène, la corse, et la flamande."
Cette phrase misérabiliste cache mal un plaidoyer pro domo pour un parti socialiste dont la désastreuse politique de décentralisation ne nous a pas rendu nos vieilles provinces mais a mis Paris partout.
"
Nous sommes la seule nation européenne qui soit la création militaire d'un État non homogène."
Quelqu'un a-t-il songé à informer Rocard de l'existence de l'Espagne, de l'Italie, de l'Allemagne, du Royaume-Uni... Même au Pays-Bas il y a des langues régionales, alors où sont-ils ses États homogènes ?
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Mes impressions lointaines .
Que va t- il se passer en Alsace , a part des manifestations peut etre tous les Dimanche pour quelques temps ???
Les Alsaciens , les Bretons sont legalistes . Les Bretons cela est l'acces de fievre et tout s'arrete . La derniere en date .. les bonnets rouges ... des portiques brules et maintenant flop , flop .Mr C. TROADEC aux Abonnes absents, on a du lui dire , tu as ete servi plus d'Ecotaxe alors maintenant on va te donner une sucette ( ou te la promettre) et on se calme .Les historiens me corrigeront , c'etait parait il la meme chose au temps de la chouannerie . Gens tres motives dans la cadre de leurs paroisses , on tuait quelques bleus on ... on ..... mais quand il fallait etendre l'action plus loin et bien cela n'interessait plus !!!!!
Enfin comme diraient LEDRIAN et URVOAS 4 c'est mieux que 0 . B5 biensur mais attendez encore 40 ans cela va venir, patience . Merveilleux.Je m'apercois de plus en plus que je ne suis qu'a 50% Breton , donc different .
Il y a des gens (socialistes) heureux Mr AUXIETTE , il rit le Cher homme ...... il a gagne , il a gagne .
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Aux Pays Bas , il y a le Frison , tout au Nord après la digue des Polders.EN Italie , il y a biensur l'Allemand Bolsen ( Bolzano ) j'y ai ete passer des vacances ... En Allemagne les Souabes etc....
Mais leur existence est reconnue . Aux Pays Bas tres peu nombreux , mais le nom des agglomerations est en Frison . Bolsen(Bolzano) le Tyrol , l'allemand est langue officielle en parite avec l'Italien .
Je pense que Mr ROCARD est au courant .
EN NC , ou il y a 17 dialectes canaques , il connaissait la chose.Il a traite le dossier avec une connaissance tres aigue de la situation ,sur les plans traditions( droit coutumier) religieux ( Catholiques et protestants )Economiques ( accords de Matignon )il a su contacter les bonnes personnes , son dossier etait tres bien prepare .
Bien, Mr ROCARD est une autre pointure que Messieurs HOLLANDE et VALLS.C'est un homme intelligent ,lui , reflechi et non un Ayatollah Jacobin comme Mr VALLS .
Si le dossier de la reforme , lui avait ete confie, Mr ROCARD aurait tout d'abord ecoute .... je le repete c'est un homme tres intelligent .
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Je lisais le journal : Alsace d'Abord . Grande manifestation a Strasbourg le Samedi 13/12. Tout cela organise par les Reseaux Sociaux ( Les politiques alsaciens Socialos , commencent a Kollaborer et negocier leurs places sur les listes electorales, dans la Grande Region )
Ce que Alsace d'abord, dit: Ne pas desesperer .. ce qui a ete fait par une loi , peut etre defait par une autre Loi .Korrect
(0) 
Christian Rogel
Mardi 25 janvier 2022
@Pôtr ar skluj
Rocard n'enregistre pas la présence des langues locales, dès lors qu'elles sont très minoritaires.
Vu de Paris, l'Espagne est globalement homogène linguistiquement et culturellement , à part quelques "cantons" au Nord. Même chose pour l'Italie.
Sa vision correspond au nationalisme basé sur la langue, dont il pense que le nationalisme français est un exemple achevé.
Au fond, il ne pleure pas les civilisations brisées militairement, puiisque c'était pour le bien de la France.
Pas de misérabilisme, mais, toujours le même refrain : la République française est différente par nature, donc, les étrangers sont priés de la supporter, aussi arrogante qu'ils la perçoivent.
Intéressant que l'ancien "décolonisateur de la France" se soit rallié au même constat qu'un ancien ministre de De Gaulle, Alexandre Sanguinetti.
(0) 
Christian Rogel
Mardi 25 janvier 2022
Plutôt qu'Alsace d'abord dont les thèmes sont proches de ceux du Front national (pétition contre les minarets) et qui dénonce sans analyse sérieuse, je préfère écouter ce que disent les élus d'Unser Land.
Les "grands élus" de droite se sont décrédibilisés par leur opposition trop visiblement intégrée au système politique.
Au final, ils ont beaucoup fait, à leur corps défendant, pour que la popularité d'Unser Land commence à décoller et, si Alsace d'abord en profitera un peu aussi, ce sont les centristes écologistes d'UL qui ont le plus de chances de gagner des sièges aux cantonales de mars.
UL semble avoir une crise de croissance qui va un peu le freiner.
(0) 
Pôtr ar skluj
Mardi 25 janvier 2022
L'Espagne peut sembler plus homogène, en effet. Mais c'est un phénomène récent dû à la Reconquista qui a été une tabula rasa remplaçant les romans mozarabes formés in situ par les langues de l'Espagne septentrionale. Mais si on examine les régions qui ont échappé à la domination maure, la situation linguistique est l'analogue exacte de celle de la France. Un fourmillement de parlers romans recoupent les divisions ethniques antérieures à la conquête romaine. Le Pays Basque est un conservatoire, une partie de l'Hispanie ayant échappé à la latinité, très semblable à ce qu'est la Basse-Bretagne pour la Gaule.
L'Italie est en revanche encore moins homogène que la France. La ligne La Spezia-Rimini est la plus grande coupure qui soit dans le continuum linguistique roman, elle recoupe l'antique division entre peuples celtes et italiques. La France ne connaît pas une séparation aussi radicale entre ses langues romanes.
Votre lecture de la phrase de Rocard est intéressante, je ne l'avais pas comprise ainsi.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Christian ROGEL .Merci de votre point de vue . Mon Beau Frere le Schpoutz , avec je m'entendais parfaitement,bien, est disparu en Juin de cette annee .J'ai garde des relations avec ses cousins en Alsace.
Je connaissais mon BeauFrere ,il aimait son Alsace et pour sa memoire et après discussion avec ses cousins je viens d'adherer a Unser Land , comme sympathisant ( je ne suis pas Alsacien )
(0) 
lwenn
Mardi 25 janvier 2022
La france est peut-être le pays le plus illégitime qui soit, et le plus malfaisant au cours de son histoire. Il n'y a sans doute pas de pays plus malfaisant sur une aussi longue période. Pour le bien de l'humanité, faisons le disparaître.
(0) 
lwenn
Mardi 25 janvier 2022
M. Éric Straumann. L'Alsace en effet a toujours été à droite, et leur seul espoir, pour pouvoir espérer gouverner un jour, c'est de nous noyer dans une grande région.
M. André Schneider. C'est ça, le vrai problème !
(voir le site)
Il fallait y penser !
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
IWENN.Votre commentaire Jeudi 11 Dedembre 2014. J'approuve a 100%
Je suis ( on est ) mal en France . Je ne pouvais y rester .. l'etouffement .Je ne suis pas le seul , je vois les "arrivages "de jeunes francais , arrivant en Australie pour se creer une nouvelle vie . Pour tous a 99,99% c'est le refus de la FRance .
Donc il ne reste dans ce Cher et Vieux Noble Pays que des politiciens /politicards ambitieux , qui font leur carriere , je dis leur carriere et celles de leurs amis/ famille sur le dos des naïfs / incredules de ce pays .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.