Le Mille Sabords, plus grand salon du bateau d'occasion d'Europe, fête ses 30 ans

-- Société --

Agenda de VinciCom
Porte-parole: Relations presse VinciCom

Publié le 3/09/14 12:32 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 30/10/2014 à

Lancé dès 1984 par une équipe de passionnés de nautisme farouchement décidés à démocratiser « la plaisance pour tous », Le Mille Sabords a su, 30 années durant, porter ses valeurs en étendard : gratuité de l'entrée, convivialité, entraide et partage… Devenu une référence européenne de la vente de bateau d'occasion, le Mille Sabords pèse aujourd'hui 15 millions d'euros de transactions par an et a gagné son pari : promouvoir le port du Crouesty et en faire « un phare de plaisance sur la côte Atlantique ». Pour souffler ses 30 bougies, l'association du Mille Sabords s'est offert un visuel « spécial anniversaire », a concocté une multitude d'animations et invité tous les navigateurs ou entreprises du nautisme qui fêtent cette année un anniversaire « en dizaine ». L'aventurier-navigateur Corentin de Chatelperron, lui aussi trentenaire, est le parrain original de cette 30e édition. Le Mille Sabords est soutenu par de nombreux partenaires institutionnels et privés, dont le Conseil Général du Morbihan et AXA Yachting Solutions.

En 1984, une équipe de professionnels de la mer lance l'idée d'une grande manifestation nautique pour faire connaître les récentes infrastructures du port du Crouesty en Bretagne Sud (construit en 1973). L'idée est aussi de promouvoir la plaisance pour tous, dans une ambiance chaleureuse et conviviale. « Au fil des ans, je me rends compte que ces valeurs ont grandement assuré le succès de cette belle manifestation qui sait marier professionnalisme et bonne humeur, explique Philippe Berteloot, premier président du Mille Sabords. Bien sûr au départ nous avons été confrontés au scepticisme, mais l'obstacle le plus dur à franchir fut d'imposer la Toussaint comme date. Nous touchions à un tabou et d'aucuns nous prévoyaient déjà un flop monumental. Situé entre le Grand Pavois de la Rochelle et le Salon Nautique de Paris (les deux principaux salons français de la vente de bateaux neufs) nous pensions avec raison que cette date était incontournable pour le négoce des bateaux d'occasion ».

30 Mille Sabords !

Avec plus de 15 millions d'euros de transactions par an, un millier de bateaux à vendre chaque année lors des quatre jours du salon et plus du double pendant toute l'année sur le site Internet, le Mille Sabords est considéré comme une institution par les gens de mer… et par le grand public. Du 30 octobre au 2 novembre prochain, les organisateurs attendent plus de 65 000 visiteurs sur les pontons du port du Crouesty. De la planche à voile au voilier de 44 pieds, du semi-rigide au bateau de pêche-promenade familial, tous les bateaux sont réunis chaque année à la Toussaint.

A terre, animations « sécurité en mer », espaces « Mille Pêches » et « Mille Horizons », puces de mer, conférences de professionnels, rencontres avec des voyageurs-navigateurs-aventuriers, animations et jeux pour petits moussaillons… rendent chaque année le Mille Sabords toujours plus convivial. Cette année, deux nouveautés majeures : une nouvelle configuration du salon et un ponton flottant qui traversera le port, pour offrir toujours plus d'espace aux visiteurs et aux exposants.

Un parrain trentenaire, navigateur, breton… et un peu fou !

Pour ce 30e anniversaire, le parrain de l'édition 2014 n'a pas été choisi au hasard : l'ingénieur-aventurier Corentin de Chatelperron fête ses 30 ans. Originaire de Vannes en Morbihan, il incarne l'esprit du Mille Sabords : la navigation plaisir, le goût du voyage… et l'envie de donner une seconde vie à un bateau ! Parti à 24 ans dans un chantier coopératif du Bangladesh, il en est revenu sur un voilier de sa fabrication, Tara Tari, composé de matériaux de récupération et de fibre de jute, présenté au Mille Sabords 2010.

Ecolo convaincu, ingénieur-bricoleur, il poursuit aujourd'hui l'expérience « low tech » et « récup' » sur un second bateau, Gold of Bengal, 100 % en fibre végétale et entièrement autonome, incluant poulailler, serre à légumes... Un voilier atypique à découvrir au Mille Sabords 2014.

30 années de Mille Sabords : les dates clés

1984. Premier salon du bateau d'occasion au port du Crouesty. 60 bateaux en vente, pour 5000 visiteurs.

1987. Le salon prend le nom de « Mille Sabords » et trouve son emblème : un phare à damier noir et blanc. Mais le salon est annulé : la tempête du siècle ravage la Bretagne (vents à 204 km/h) dans la nuit du 15 au 16 octobre.

1993. C'est l'âge de la maturité pour Le Mille Sabords : 48 000 visiteurs, 750 bateaux exposés dont 250 vendus. La même année, ouverture sur Minitel du « 36 15 MILLE SABORDS ».

1996. Le Mille Sabords lance son premier site Internet de petites annonces de bateaux d'occasion, pour faire vivre le salon toute l'année.

2000. Le salon s'ouvre au marché européen grâce au site www.lemillesabords.com (versions anglaise et espagnole). Le Mille Sabords accueille cette année là 60 000 visiteurs, pour 1021 bateaux exposés et 476 vendus.

2003. A l'orée de ses 20 ans, Le Mille Sabords est en pleine ascension : 65 000 visiteurs, 1200 bateaux exposés (dont 1 sur 2 vendu !), 14 millions d'euros de transaction, 700 exposants dont 500 particuliers, 100 000 connexions au site Internet et un symbole de la cote d'amour grandissante du salon : 46 % des visiteurs sont venus tous les ans lors des 5 dernières éditions…

2008. La Galice est invitée d'honneur et le port du Crouesty s'équipe d'un MEPS (Mise à l'eau en port à sec). C'est alors en France le premier équipement du genre, entièrement automatisé.

2009. L'équipe organisatrice du Mille Sabords lance un festival d'essais en mer à l'ouverture de la saison (mi-avril) : « Le Printemps nautique du Crouesty ». Des centaines de voiliers et bateaux à moteurs neufs sont testés par un public conquis dès la 1ère édition.

2012. Lancement de la « marque Occasion Plaisance ® », qui permet de sécuriser les transactions de vente de bateaux d'occasion entre particuliers.

2013. Le Mille Sabords noue un partenariat avec deux ports marocains (Bouregreg Marina et Marina d'Atalayoun).

Contact presse : Agence VinciCom, Mathilde Clavier / Christelle Roignant, presse [at] vincicom.com, 02 97 29 07 74.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Agence de communication globale, relations presse/médias et production de contenus.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.