Le Maire de Vannes crée la surprise devant la crème des militants bretons

-- Langues de Bretagne --

Dépêche
Par Eric An Eost

Publié le 20/09/15 13:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'Institut Culturel de Bretagne remettait hier soir les colliers de l'Hermine en argent à 4 personnalités ayant travaillé au service de la Bretagne, Philippe Argouarc'h, Patrick Mareschal, Eugène Riguidel et Yvon Palamour.

En clôture de Celti'vannes, avant le concert de Dan Ar Braz et Clarisse Lavanant.

En introduction, devant Lena Louarn, présidente de l'Ofis ar brezhoneg, les députés Paul Molac et Marc le Fur, le maire de Vannes David Robo a rendu hommage aux militants et a également rappelé l'émotion de Yann Queffélec lors du dernier Salon du livre de Vannes lorsque le collier de l'hermine de son père, Henri, écrivain comme lui, lui avait été transmis en sa présence.

Mais il a également annoncé devant le gotha des militants de la défense et de l'illustration de la langue bretonne une petite bombe.

En effet, afin de désengorger le lycée Diwan de Carhaix, il a «ouvert en grand» sa porte aux discussions pour le démarrage d'un deuxième lycée Diwan, à Vannes.

En vidéo son discours inaugural de la cérémonie de l'Hermine.

Cet article a fait l'objet de 3204 lectures.
mailbox imprimer