Le magistral Rinaldo fait un triomphe à l'opéra de Rennes

-- Culture --

Reportage
Par Agnieszka Misiura

Publié le 30/09/21 6:02 -- mis à jour le 06/10/21 22:44

 Rinaldo de Haendel est joué cette semaine à l'Opéra de Rennes. La pièce était annoncée comme spectaculaire et le public n'a pas été déçu. La mise en scène coupe le souffle et après une année blanche en culture, on a vraiment besoin de ça.

C'est l'histoire d'un vaillant croisé, Rinaldo, qui voit sa fiancée enlevée par le roi de Jérusalem afin de le soustraire au combat. Pris au vif, il se lance à sa recherche mais la magie entre bientôt dans la partie.

Claire Dancoisne nous charme complètement comme metteur en scène avec des machines grandioses qui font du spectacle une œuvre théâtrale très poétique.

On retrouve ici de splendides machines : un cheval, un dragon, des soldats. On a vraiment l'impression d'être au centre de ce pays féérique.

La direction musicale a été confiée aux spécialistes dans la catégorie de la musique ancienne, le célèbre Banquet Céleste sous la direction de Damien Guillon. On a été transporté dans l'époque baroque grâce aux instruments oubliés que le groupe utilise comme les théorbes et hautbois.

L'opéra fut écrit en 1711 par un jeune compositeur d'origine allemande pour séduire le public londonien. Pensé comme un « opera seria » en deux semaines, il a obtenu un succès immédiat. Il fut beaucoup joué pendant vingt ans puis oublié jusqu'au début du XIXe siècle.

Dans la pièce, il y a tous les éléments d'un triomphe.

On retrouve l'amour, la magie, le combat.

Dans la version de Haendel, Rinaldo était interprété par Nicolini, un castrat.

L'époque était l'âge d'or des castrats.

« Rinaldo » va faire une tournée en France.

Rinaldo "opera seria" en trois actes chanté en italien, sous-titré en français.

Du 27 septembre au 3 octobre 2021.

Prix de 5 à 60 euros

Voir aussi :
tags : opéra,,
mailbox imprimer
Journaliste-photographe ABP pour Rennes
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.