Le lougre de l'Odet ou pérenniser le patrimoine maritime
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 1/05/16 16:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Corentin est un lougre de 30 m (1) basé à Concarneau et affrété par l'association quimpéroise Lougre de l'Odet créée en 1992. En association avec les Vedettes de l'Odet, l'association organise tous les étés des virées quasi quotidiennes aux Glénans au départ de Concarneau, au cours desquelles les passagers peuvent s'initier à la manoeuvre du voilier. Le navire participe aussi aux évènements culturels comme le festival de Cornouaille ou aux fêtes maritimes comme la semaine du Golfe ou Temps Fête sur Douarnenez. Il sera aux fêtes maritimes de Brest 2016 cet été.

L'association est de plus en plus gérée comme une entreprise, elle équilibre son budget et vient de créer une section "commercialisation et communication" afin de developper son offre sur le créneau de la croisière à voile qui s'inscrit parfaitement dans le nouveau tourisme durable mais aussi dans l'optique des liens entre économie et patrimoine (ouverture vers des croisières d'entreprises).

Vendredi dernier, lors de l'Assemblée générale qui s'est tenue à Quimper, Georges le Calvez a été confirmé comme nouveau Président de l'association, Xavier Gavaud reste le capitaine du lougre, le Secrétaire est Patrick Daguin, la trésorière Annick Jaouen est reconduite dans ses fonctions et tout le monde a salué l'arrivée d'une marraine-ambassadrice du navire : Bénédicte Jacq.

(1) Le lougre est un petit bâtiment ponté, long de 14 à 30 m, généralement gréé de trois mâts. Ils ont été utilisés au XIXe siècle pour le cabotage, le commerce mais aussi pour la contrebande.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.