Le livre noir des gaspillages de l'argent public ressort le fiasco du trimestriel Bretagnes

-- Media et Internet --

Dépêche de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 25/02/10 12:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Dans le Hors Série n° 2 disponible en kiosque le 4 mars, Le Cri du Contribuable, en partenariat avec l'Observatoire des subventions, dénonce les gaspillages de l'argent public, les aides publiques abusives, les dépenses somptuaires, les associations fantômes subventionnées, le clientélisme, les dysfonctionnements de l'État et des collectivités locales.

Pour la première fois en France, la gestion de l'argent public est passée au crible. L'Observatoire des subventions lance une consultation nationale pour désigner les gaspillages les plus scandaleux.

Le Livre noir des gaspillages de l'argent public paraîtra le 1er mars 2010. Vous le trouverez en kiosque et dans les Maisons de la presse dès le 4 mars 2010, au prix de 4,75 euros.

Au sommaire : Région Bretagne : 520.000 euros pour une feuille universitaire.
On y lira : « Le trimestriel Bretagnes, lancé par la volonté de Jean-Yves Le Drian, le président PS de la Région, s'est révélé être un véritable fiasco financier. Très largement subventionnée, cette revue à caractère universitaire n'a jamais trouvé son public. Diffusée à 6.000 exemplaires, Bretagne(s) a coûté 520.000 euros à la Région, pour 11 numéros. Quelques villes ont également mis au pot. La revue n'a dépassé qu'avec peine les 1.000 acheteurs en kiosque. Soit une subvention de 45 euros par lecteur, pour un coût au numéro de 48.000 euros ».

(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1830 lectures.
mailbox imprimer