Le livre CD bilingue Ar Marc'h Dall est paru
Communiqué de presse de Bannoù-heol

Publié le 28/11/22 15:45 -- mis à jour le 28/11/22 17:13

Près de cent chanteurs et instrumentistes de Bretagne, de Corse et l’Orchestre Symphonique de Bulgarie nous font partager un merveilleux moment musical grâce à Ar Marc’h Dall, oeuvre majeure de la musique populaire de Bretagne composée par René Abjean.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

La Bretagne de demain saura-t-elle conserver son identité, sa culture, sa langue ? Ou deviendra-t-elle un « cheval aveugle » qui ne sait quelle direction prendre ? Le texte profond et poétique de Job an Irien permet, aux petits et grands, de mieux connaître la Bretagne d’hier et d’aujourd’hui et d’imaginer celle de demain.

À la fin du livre, un cahier pédagogique vous fait découvrir l’orchestre symphonique, des instruments de musique celtique et des techniques d’enregistrement. L’historien Louis Élégoët vous raconte l’histoire de la langue bretonne du XVIIIe siècle à nos jours.

Un magnifique livre musical bilingue breton-français illustré par Geoffrey Berniolle pour toute la famille !

Avec la participation de Véronique Autret, Gilles Servat, l’Orchestre Symphonique de Bulgarie, des chanteurs corses, les percussionnistes du Bagad Kemper…

Pour en savoir plus : et https://facebook.com/armarchdall


2  0  
mailbox
imprimer
logo
Bannoù-heol est une maison d'édition en langue bretonne qui publie des bandes dessinées et des ouvrages pour enfants. Elle diffuse également des CD, DVD d'autres maisons d'éditions de langue bretonne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.