-- Politique --

Le jour où le vert devint rosé : municipales à Nantes, Ronan Dantec rejoint la socialiste sortante Johanna Rolland

Ronan Dantec (photo public sénat)
Ronan Dantec (photo public sénat)

Coup de théâtre dans le PAN (paysage politique nantais), Ronan Dantec sénateur vert s’éloigne de EELV et rejoint la liste PS de Johanna Rolland pour les prochaines municipales à Nantes. Il travaillera avec l’équipe municipale (si la maire sortante est réélue) sur l’application de l’accord entre la candidate socialiste et Territoires 44, nouvelle structure (attention, pas un parti !) regroupant divers élus du centre gauche. Cette «structure présentera une liste aux sénatoriales de septembre, car bien sûr, Monsieur Dantec souhaite rester sénateur. Il ne sera donc pas adjoint (de nouveau ceci dans l’hypothèse de la réussite de Johanna Rolland).

Parmi les signataires de cet accord, on trouve aussi Aziliz Gouez membre de Place Publique qui était présente dans la liste de Raphaël Glucksmann, proche du PS, aux Européennes.

Avec ces deux voix jusque là résolument bretonnes, et dans le cadre d’un travail sur les territoires, les militants d'une Bretagne à cinq départements sont convaincus que Johanna Rolland deviendra une ardente défenseure de la réunification de la Bretagne.

mailbox imprimer
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

Philippe LR
Dimanche 13 octobre 2019

M. Dantec aime son poste de Sénateur et ne pense qu'à cela...pendant la Réforme Territoriale, moment de vérité, il n'a pas défendu la Bretagne mais le Grand-Ouest.

Ce monsieur n'a aucune conviction, ce n'est donc guère étonnant qu'il change de camp sans doute pour des raisons bassement matérielles. Il est écolo comme moi je suis artiste-peintre.

Jean Louis Le Corre
Dimanche 13 octobre 2019

DEPUIS QUAND ? Johanna Rolland s'interresse a la Réunification Bretonne ??? Sinon pour essayer de recuperer une partie de l'electorat breton ,bien orphelin avec toutes les divisions constatées ,encore recemment illustrées avec l'echec de la Breizhmanif annuelle sabotée sur Nantes ....

Mme Rolland n'a toujours pas eté foutue d'installer le Gwenn ha Du au fronton de la Mairie de Nantes malgres ses promesses electorales passées et les nombreuses demandes !

Bon maintenant si elle et ses amis "Place publique " prennent des engagements forts et gravés dans le marbre pour la Réunif ...Wait and see ,mais sans trop d'illusions !

Philippe LR
Dimanche 13 octobre 2019

La Mairie de Nantes de J. Rolland non seulement ne fait rien pour la réunification, mais sabote toute les initiatives qui pourraient nous y conduire.

De la basse récupération de personnalités clairement identifiables comme bretonnes par leurs patronymes pour tromper l'électeur et surtout, continuer le travail de démolition de la Bretagne en Loire-Atlantique.

krys44
Dimanche 13 octobre 2019

Simplement et pitoyablement des apparatchiks !

Muichka
Dimanche 13 octobre 2019

Il sera intéressant de voir le comportement de l'UDB, historiquement alliée avec le PS.

Liste commune avec les verts au 1er tour ?

Si oui, au 2nd tour, il n'auront pas beaucoup de sièges.

Ralliement à Johanna, au 1er tour ?

Le Mouvement breton serait ridiculisé.

Johanna a bien joué, avec son "en même temps", jacobine (son avenir national...) et girondine (piquer les voix des Bretons, écolo et anti-écolo (pro EPR, pro aéroport...).

Et le Parti Breton trop absent de Nantes.

Les perdants sont les tenants d'une Bretagne à 5, avec une Assemblée unique, car non !, faudra pas compter sur Dantec.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.